Coalition des femmes pour la paix

Actualisation de la Coalition des femmes pour la paix (CWP) : Solidarité en Israël avec Gaza et avec la Flottille de la Liberté

Chères amies et supporters de la Coalition des femmes pour la paix,

Vous trouverez ci-dessous une actualisation du CWP suite à l’attaque meurtrière israélienne contre la Flottille Liberté pour Gaza. Veuillez noter que ce vendredi marque les 43 ans de l’occupation de 1967 de terres palestiniennes – nous marquerons ce jour par une action commune palestinienne-israélienne contre le siège de Gaza, l’occupation et les restrictions de la liberté de mouvement des Palestiniens. Nous vous invitons à vous joindre à nous dans des actions de solidarité dans le monde entier. Nous insistons aussi pour que vous nous envoyiez toute réflexion et toute idée d’actions que vous avez, à la suite des événements de cette semaine.

Best regards,

Yoana Gonen
Coordinatrice des Relations Internationales du CWP

2 juin 2010

Actualisation de la Coalition des femmes pour la paix : Solidarité en Israël avec Gaza et avec la Flottille de la Liberté.

1. Le siège de Gaza


Tôt, dans la matinée de lundi, nous nous sommes éveillées avec l’horrible nouvelle de ce raid israélien contre des militants pour la paix sur la Flottille Liberté pour Gaza, qui a tué plus de 10 personnes et en a blessé des dizaines. Beaucoup des centaines de militants qui se trouvaient sur les bateaux sont encore emprisonnés par les forces de sécurité israéliennes, attendant leur déportation. La flottille transportait 10.000 tonnes de nourriture, de médicaments et d’autres produits à Gaza, qui a été assiégé par Israël depuis 2005 (avec des restrictions plus durs depuis juin 2007).

Le siège qui avait pour but d’isoler et de débiliter Gaza, est une punition collective d’une population civile de 1,5 millions de personnes. Depuis l’installation du siège, le CWP l’a dénoncé publiquement et réclamé son retrait immédiat. La communauté internationale ne peut plus rester à ne rien faire – elle doit utiliser tous les moyens diplomatiques et civils pour faire pression sur Israël pour qu’il mette fin au siège de Gaza, pour punir les autorités israéliennes responsables de crimes de guerre et mettre fin à l’occupation.

Ce vendredi, la Coalition des organisations contre l’occupation et les comités populaires palestiniens tiendront une action commune pour marquer les 43 ans de l’occupation de juin 1967 de terres palestiniennes. 43 ans de domination, d’oppression, de ségrégation, d’entreprise de colonies, de vol d’eau et de terres, de régime militaire, de restriction de mouvement, de démolitions de maisons, d’arrestations politiques, de torture, de crimes de guerre et d’expansion coloniale. Par cette action, nous voulons appeler Israël à lever le siège de Gaza, de mettre fin à l’occupation et d’arrêter la séparation entre Palestiniens et Israéliens et entre Palestiniens et leurs terres. Nous faisons appel à nos amis de la communauté internationale pour qu’ils tiennent des vigies de solidarité dans le monde – manifestant contre le siège de Gaza, l’occupation sans fin de la Palestine et l’assaut mortel contre des civils innocents, qui essayaient de briser le siège.

2. Solidarité en Israël avec la Flottille de la Liberté de Gaza


La Coalition des femmes pour la paix est solidaire du peuple palestinien et des membres héroïques de la Flottille de la Liberté de Gaza. Malgré les tentatives par les médias israéliens et les autorités publiques de présenter un soutien unanime de l’assaut illégal contre des militants de la paix internationaux, des milliers d’Israéliens ont manifesté contre lui ces jours derniers.

Des manifestations spontanées ont eu lieu immédiatement après la nouvelle de l’assaut brutal contre la flottille – à Haïfa, Nazareth, Shefa-‘Amr et d’autres villes en Israël. En même temps, 250 Israéliens sont arrivés au port d’Ashdod, une action organisée par la Coalition des femmes pour la paix et d’autres organisations israéliennes pour manifester contre la tuerie brutale et pour exprimer leur solidarité avec la flottille et avec le peuple palestinien. Lundi soir, des manifestations de masse ont eu lieu à Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa et Um-El-Fahem. Les manifestants appelaient à une implication internationale pour lever le siège de Gaza. D’autres manifestations se tiendront pendant toute la semaine en Palestine et en Israël.

Avant le raid mortel, le CWP avait publié une déclaration publique de soutien à la flottille :

http://www.shiptogaza.se/node/372

Nous aimerions partager avec vous certaines des voix de membres du CWP à la suite du raid :

Dans un compte-rendu personnel de la résistance israélienne à l’attaque de la flottille, Inna Michael, coordinatrice Ressources et Développement de la CWP écrit : « Malgré cette tentative pour réduire au silence la critique, il y a beaucoup de citoyens israéliens qui protestent contre ce massacre et demandent des comptes à ceux qui sont responsables. La version officielle de l’armée et du gouvernement est très peu crédible, spécialement après avoir imposé un blocus électronique aux tentatives pour informer sur le raid. La communauté internationale a fait si peu pour faire juger ceux qui sont responsables de crimes de guerre commis contre le peuple palestinien. D’autres pays feront-ils plus d’efforts pour intervenir après que des crimes aient été commis contre leurs propres ressortissants ? »

On peut lire le reste de son compte-rendu sur : http://www.gaza-eng.coalitionofwomen.org/?p=220

Eilat Maoz, la coordinatrice générale de la Coalition des femmes pour la paix, a dit : « La tuerie de plus de 10 militants est exclusivement de la responsabilité de l’Etat d’Israël, et il était pleinement en son pouvoir d’éviter de faire couler le sang inutilement. Le siège de Gaza et la prise pirate par l’armée israélienne des vaisseaux de la flottille – sont les provocations véritables. Cette atrocité doit ouvrir les yeux de la communauté internationale sur les crimes perpétrés par Israël. »

Areen Hawari, Balad, militante, membre de la Coalition des femmes pour la paix et une proche de la membre de la Knesset Hanin Zoabi, qui était sur un des bateaux, a dit : « Si ceci est ce que Israël est capable de faire à des militants pour la paix, des défenseurs des droits humains et des membres du Parlement, alors que n’est-il pas capable de faire à des civils sous occupation militaire ? Maintenant est venu le moment de réveiller la lutte internationale contre le siège de Gaza et l’occupation.

Quelques interviews avec des membres du CWP dans les médias internationaux :

The National – Les Israéliens sont choqués mais pas surpris

http://www.thenational.ae/apps/pbcs.dll/article?AID=/20100601/FOREIGN/705319825/1002

Maan News Agency – Des militants israéliens demandent que les bateaux entrent à Gaza

http://www.myaguarnieri.com/2010/05/israeli-activists-call-for-ships-to-enter-gaza/

Christian Science Monitor – Après le raid israélien, l’aide de la Flottille Liberté commencent à se répandre à Gaza

http://www.csmonitor.com/World/Middle-East/2010/0601/After-Israeli-raid-Freedom-Flotilla-aid-starts-to-flow-to-Gaza

Photos de manifestations dans tout Israël par Activestills.org:

http://www.flickr.com/photos/activestills/


La Coalition des femmes pour la paix travaillent actuellement à davantage d’actions locales et internationales. Veuillez prendre contact avec nous avec vos idées, suggestions et informations sur les actions que vous organisez : yoana@coalitionofwomen.org

Manifestation au port de Ashdot, le 31 mai 2010

Manifestation devant le ministère de la défense à tel Aviv, le 31 mai 2010

———-

La Coalition des femmes pour la paix est un mouvement féministe contre l’occupation et pour une paix juste

www.coalitionofwomen.org

Qui profite de l’occupation www.whoprofits.org

Similar posts
  • 14 février 1349 1200 juifs brûlés à S... Comme chaque année, le 14 février, grâce à Georges Yoram Federmann, on commémore le massacre de 1200 juifs à Strasbourg le 14 février 1349. Alors que la peste noire dévastait l’Europe, il a fallu trouver des boucs émissaires, accusés d’avoir empoisonné les puits. D’où cet holocauste de masse commis près de l’actuelle place de la [...]
  • Strasbourg PE: Contre-manifestation f... Environ une heure après, une partie du cortège antifasciste remontait encore l’avenue d’Alsace en direction de place Brant, escorté de loin par les girophares des [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Atlantico: tout va bien à Gaza… Atlantico Quand on dit « Gaza » il faut ajouter aussitôt : « camp de concentration à ciel ouvert ». L’expression a été forgée par les gauches pro-palestiniennes car Auschwitz les Juifs connaissent bien. Il ne faut pas oublier non plus de l’assortir d’une mention obligatoire : « les victimes sont devenues des bourreaux ». [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.