Pôle emploi ou piège policier?

Communique de la CGT Pôle Emploi Bretagne

POLICE EMPLOI : Cela va-t-il devenir une habitude ?

On se souvient de la collaboration entre la direction de pôle emploi d’Orléans-gare et la police qui avait conduit à l’arrestation d’un homme d’origine mauritanienne l’été dernier suite à l’utilisation des lampes UV…

C’est à Dinan, le mercredi 9 juin, que le personnel a été mis dans une situation intolérable : un chômeur s’est fait arrêter par les services de police à l’insu des agents.

Cette personne qui était convoquée pour un suivi mensuel personnalisé (le célèbre SMP qui pour le coup porte bien son nom !) et le conseiller qui le recevait, se sont aperçus en même temps, à la fin de leur entretien alors qu’ils s’étaient levés et se serraient la main, que la police avait investi l’espace privé de Pôle Emploi.

A sa sortie, cet homme a été arrêté !

Ainsi, la direction a obligé tous les agents, en particulier ceux qui étaient à l’accueil ainsi que le conseiller qui l’a reçu, à tendre un piège à cet usager et, de fait, à être complices de cette arrestation !

Les agents de Pôle Emploi sont déjà en première ligne et se prennent quotidiennement, de plein fouet, toute la violence des drames humains provoqués par l’horreur économique qui sévit. (On sait, par ailleurs, que les prisons sont à 95 % remplies de « pauvres » et par conséquent beaucoup d’anciens ou de futurs chômeurs ! La délinquance, en col blanc s’en sort beaucoup mieux !)

Il faut donc, en plus, qu’ils soient mis en danger par la collaboration de leur direction locale avec la police !

En effet, qui pouvait connaître la réaction de cet homme dont personne ne sait ce qu’on lui reproche ?!

On peut imaginer le malaise de notre collègue dont le nom était inscrit sur la convocation (ce qui repose le problème de la personnification des relations agents/usagers dans la fonction publique: un agent public à son poste de travail n’est pas là en tant que personne, il représente l’Etat. C’est la « commercialisation » de la fonction publique qui impose ce dysfonctionnement depuis quelques années) qui a participé à son insu à une arrestation et qui peut à tout moment croiser ce demandeur d’emploi ou la personne qui l’accompagnait ?

Comment sa sécurité et celle des collègues de l’accueil va-t-elle être assurée dorénavant ?

Si le conseiller n’avait pas lui-même aperçu la police, jamais nous n’aurions su ce qui s’était passé !

Orléans, Dinan ne sont peut être pas des cas isolés !

La CGT fera donc connaître les conditions de cette nouvelle arrestation au niveau national !
En outre, la CGT Pôle emploi exige de la direction :

que le personnel soit systématiquement informé si la police doit intervenir sur son lieu de travail pour qu’il fasse jouer son droit de retrait,

– que des excuses soient présentées aux trois collègues particulièrement impliqués mais également à l’ensemble des agents,

– copie du courrier envoyé à la personne interpellée qui précise bien qu’aucun agent, hormis la direction n’était au courant de son arrestation !

Le CHSCT va enquêter pour mesurer les risques liés aux obligations de Pôle emploi dans ce type de situation.

Quoi qu’il en soit et quel que soit ce dont pourrait être suspectée la personne interpellée, la CGT Pôle emploi ne laissera pas ce qu’il reste du service public de l’emploi devenir l’annexe du ministère de l’intérieur !

Union Syndicale Régionale CGT Pôle Emploi des Pays de la Loire

http://oclibertaire.free.fr/

Similar posts
  • Rassemblement CGT 67 pour soutenir de... La CGT 67 a mobilisé toutes ses Unions locales et ses responsables syndicaux ce 9 mars devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg où un délégué syndical et une retraitée étaient déférés en justice par les patrons de Punch Powerglide. Le 1er est poursuivpour une prétendue atteinte à la propriété alors qu’un rassemblement avait lieu devant [...]
  • 8 mars à Strasbourg, sages-femmes, sy... Les sages-femmes et les élèves sages-femmes avaient mobilisé en cette journée de lutte des femmes! Elles ont pris la tête du cortège place Kléber après les discours pour un petit itinéraire dans l’hyper-centre, autorisé par la préfète.Heureusement que les sages-femmes et les manifestant.e.s de ce jour étaient exempt.e.s du virus contrairement aux autres! Ne serait-ce [...]
  • 500 féministes, et une petite centain... Blocage du quai par la police “Liberté!” Déblocage du quai par la police Hommage à Heinké avant le départ de la manifestation citoyenne Vers 14h, ce samedi, deux groupes de manifestants se sont rassemblés les unes, féministes, au nombre de 500, place de l’Etoile, pour un cortège non mixte, à l’occasion de la journée de [...]
  • L’islamo-gauchisme selon Olivie... Intéressant éclairage d’Olivier Roy sur le terme islamo-gauchisme et plus généralement sur cette offensive réactionnaire, séparatisme … “D’où vient le terme ? Quels rapports entretiennent progressistes et islamistes ? Que révèlent ces polémiques, de nos dirigeants et du monde universitaire ? Le politologue Olivier Roy, professeur à l’Institut européen de Florence, analyse la polémique et [...]
  • La grève des conducteurs de Striebig ... La direction de Striebig a assigné les grévistes au tribunal. La séance s’est déroulée cet après-midi à 14h. Deux conducteurs CFDT et un conducteur CGT étaient présents, ainsi qu’une responsable CGT de l’UL-Molsheim et le correspondant de la Feuille de chou, gilet jaune par ailleurs. Deux autres soutiens étaient sur le parvis pendant le procès. [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.