de tout, un peu

Violences aggravées et sursis simple

Anti-Otan

manif_anti_otan_fsu

Police partout, justice nulle part!

Il fait quatre mois de prison avant d’être condamné en appel à deux mois avec sursis!

lu dans les DNA

“Reconnu coupable de violences sur des policiers à Strasbourg en avril, un manifestant anti-OTAN voit sa peine passer de six mois ferme à deux mois avec sursis.”

Crétins

Trois jeunes crétins refoulés ont été condamnés à de la prison ferme pour avoir “cassé du PD” à la Citadelle, à Strasbourg, et agressé la voiture d’une prostituée au travail.

Logique

Rama Yade, sur TV5, a dit :

Il ne faut pas donner le sentiment qu’il y ait une coupure entre les élites qui se protégeraient, pour lesquelles il y a une justice des puissants, et les petits, pour lesquels la justice est sévère.”

Rama Yade n’a pas dit :

Il ne faut pas qu’il y ait de coupure entre les élites qui se protégeraient, pour lesquelles il y a une justice des puissants, et les petits, pour lesquels la justice est sévère.

Donc, il y a une coupure…

CQFD

Source :Acrimed pour lequel le correcteur orthographique propose : arrime, crime

lu dans les DNA

note F2C: en fait il s’agit des Enfants de Sancho Pança


Les Enfants de Don Quichotte manifestent devant la DDASS

Accompagnées de représentants des Enfants de Don Quichotte, plus d’une vingtaine de personnes sans abri ont manifesté hier devant les locaux de la DDASS pour demander un hébergement et le déclenchement du plan d’urgence hivernal.

Des occupants de la rue des Foulons, des campeurs du Heyritz et des anciens du squat de la rue de l’Abbé-Lemire font leur entrée, ce lundi un peu avant 15 h, dans la coquette et silencieuse cour ouest de la cité administrative.
En un clin d’oeil, la troupe, forte d’une vingtaine de personnes, improvise un mini-campement. Renaud Engel, trésorier des Enfants de Don Quichotte, et Frédéric Malaczynski, secrétaire général de l’association, déploient face aux bureaux de la DDASS une tente Quechua et une banderole « Sans-abri toujours dans la rue. Que fait l’Etat ? »

Urgence hivernale : 400 places en projet

« Le seul hébergement disponible en ce moment à Strasbourg, c’est ça. Or, au 115, on nous dit que 160 demandes restent chaque soir insatisfaites. Et les températures sont dans le négatif depuis près d’une semaine. Nous sommes très inquiets », insiste Renaud Engel.
« J’ai passé la nuit rue des Foulons. L’électricité est coupée depuis le 1er septembre (*). Les baraques sont en tôle, la nuit il fait un froid glacial. Ce matin, l’eau dans la gamelle du chien avait gelé », complète Frédéric Malaczynski.
A quelques pas, trois ressortissants roumains quittent d’ailleurs la manifestation pour trouver palettes et cartons, histoire d’isoler du sol les tentes posées au Heyritz, sur l’ancien héliport de l’hôpital civil – une quarantaine de campeurs y dorment encore en dépit de la progression rapide du chantier avoisinant.
« Je remarque qu’à Strasbourg, on est plus prompt à expulser qu’à ouvrir de nouvelles places », regrette Renaud Engel. Le militant s’étonne au passage que le plan d’urgence hivernal ne soit toujours pas déclenché. « D’ordinaire, ces dernières années, on n’attendait pas que les températures nocturnes passent dans le négatif. »
Reçus par la directrice de la DDASS, Corinne Wantz et le sous-préfet chargé de la ville, Richard Daniel Boisson, les Enfants de Don Quichotte ont au final levé le camp en fin d’après-midi.
D’après Renaud Engel, la préfecture n’envisage pas de passer en urgence hivernale avant le 1er novembre. En revanche, les réunions de suivi entre les Enfants de Don Quichotte et les services de l’Etat reprendront la semaine prochaine pour trouver des solutions d’hébergement adaptées aux campeurs du Heyritz et aux occupants des Foulons.

Manuel Plantin

(*) Date d’expiration de la convention que les Enfants de Sancho Pança, émanation des Enfants de Don Quichotte, avaient passée avec la ville et l’Etat pour gérer une structure d’hébergement ad hoc rue des Foulons, dans les anciens locaux de la DDE. Le tribunal administratif a prononcé l’expulsion de l’association la semaine dernière, mais les locaux sont toujours occupés.

Édition du Mar 20 oct. 2009

Patrick Binder (F Haine 68) lit la Feuille de chou…

http://www.la-feuille-de-chou.fr/?p=1351#comments

Mondialisation israélo-sioniste:

Bientôt, le mur de la honte et de l’apartheid en Afrique du Sud?

nakba 60 ans

lu dans les DNA:

Experts israéliens pour la sécurité

Des experts israéliens du maintien de l’ordre sont sollicités pour participer à l’organisation de la sécurité en Afrique du Sud pendant le Mondial de football, en juin et juillet 2010.

Monde
Afrique du Sud / Mondial du foot

Jérusalem.- Correspondance DNA

L’Afrique du Sud se réjouit d’accueillir une compétition sportive mondiale mais n’a pas le droit de faillir dans l’organisation de la sécurité, pendant et après les matchs, dans les stades et hors des stades. Or certains quartiers d’Afrique du Sud sont des zones de criminalité régulière.
D’où l’idée de créer des « zones sécurisées » où les visiteurs seront censés être protégés. Mais ils devront jouer le jeu : à leur arrivée à Johannesburg, ils recevront un plan de la ville leur expliquant où circuler « sans problème ».

A Johannesburg comme à Jérusalem

Pour préciser ce dispositif, la police sud-africaine s’est notamment adressée au savoir-faire de Marc Kahlberg, un policier israélien d’origine sud-africaine. Il a été responsable de la police à Netanya, station balnéaire au nord de Tel-Aviv, cible d’attentats suicide palestiniens et de règlements de comptes sanglants entre gangs israéliens. Kahlberg est prié d’adapter à l’Afrique du Sud les techniques utilisées par la police israélienne en période de haute tension avec les Palestiniens à Jérusalem.

A Johannesburg comme à Jérusalem, les zones à sécuriser seront placées sous la surveillance de centaines de caméras. Des ballons équipés de matériel de surveillance survoleront ces quartiers afin de donner à la police une vue d’ensemble en temps réel.
Fort de son expérience, Kahlberg conseille les policiers de son ancien pays pour protéger autant que possible les dix stades de la compétition, les hôtels et le principal aéroport de Johannesburg. Dès à présent les forces de l’ordre sud-africaines ont commencé à « faire le ménage » à l’aéroport de Johannesburg en en chassant des délinquants.
Les autorités sud-africaines font également appel à des entreprises israéliennes spécialisées dans les clôtures de sécurité ou les systèmes de surveillance, d’alarme et de communication destinés à la police.
Ce luxe de précaution n’a rien de superflu. Kahlberg raconte avoir été agressé lors de missions de reconnaissance, à la sortie d’un restaurant, par un homme qui lui a mis un pistolet sur la tempe, ainsi que lors d’un déplacement nocturne en voiture, quand des inconnus ont lancé des pierres vers le pare-brise de son véhicule pour tenter de le dépouiller.
Malgré tout, il se veut optimiste pour ce premier Mondial de football en terre africaine.

Pascal Sadarnac

Édition du Mar 20 oct. 2009 DNA


Al Manar, 19 10 2009

Israël retire un manuel évoquant une épuration ethnique en 1948

Le ministère israélien de l’Education a fait retirer les exemplaires d’un manuel d’histoire en raison d’un passage évoquant une épuration ethnique à l’encontre des Palestiniens, lors de l’occupation de la Palestine en1948, c’est ce qu’a indiqué lundi le quotidien Haaretz.

Selon le Haaretz, ce manuel de lycée a été rappelé parce qu’il présentait le récit de ce que les Palestiniens appellent la “nakba” (“catastrophe”), qui a poussé 750.000 Palestiniens à quitter leurs foyers durant les guerres israéliennes qui ont abouti à l’occupation de la Palestine en mai 1948.

Dans un passage, il est écrit que “les Palestiniens et les pays arabes considèrent que la plupart des réfugiés étaient des civils qui ont été attaqués et expulsés de chez eux par des forces armées juives, qui ont institué une politique d’épuration ethnique”.

Le Haaretz précise que le manuel sera réédité une fois que des “corrections” auront été effectuées.

Le sort des réfugiés palestiniens et de leurs descendants, qui forment une communauté de 4,6 millions de personnes dispersées dans toute la région, constitue un des contentieux les plus difficiles à régler au Proche-Orient.

Al-ManarTV

Jacques Attali:

Il n’y a pas d’antisémitisme en France

http://www.planetenonviolence.org/Jacques-Attali-Il-N-Y-A-Pas-D-Antisemitisme-En-France_a2037.html

Over the rainbow

L’apéro public de rentrée d’Over the Rainbow aura lieu le JEUDI 22 OCTOBRE 2009 , toujours à 18h30 et toujours au bar Le Chariot, 18 rue de l’Abreuvoir à Strasbourg (coin place du Foin, près du campus de l’Esplanade). Communiqué corrigé et plan d’accès ici : http://otr67.org/html/fr_a_venir.html

Similar posts
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs! Communiqué de presse du 28 juillet 2020 En guise de réponse face au chantage à l’emploi proposé par la multinationale Amazon sur le territoire de Dambach-la-ville, Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de [...]
  • Amazon: ni à Dambach-la-Ville ni aill... Communiqué de presse du 18 juillet 2020 Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de France Nature Environnement ou encore de l’association Nature et Vie, a adressé un courrier le 17 juillet 2020 à [...]
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.