Xavier Boulanger occupe l’agence CTS de Strasbourg-Homme de Fer

Pour les fêtes!

L’intégrale Xavier Boulanger versus CTS

Audio

CTS Boulanger 1 CTS Boulanger 2 CTS Boulanger 3

CTS il veut me prendre quoi le juge

La Feuille de Chou a déjà présenté l’action de Xavier Boulanger, qui circule en fauteuil pour handicapé, de même que son épouse.

http://la-feuille-de-chou.fr/?p=14946

Il est en conflit avec la Compagnie strasbourgeoise de transports, présidée par Roland Ries à cause de l’interdiction, pour raisons de sécurité, selon la CTS, de circuler à plus de un fauteuil.

Depuis 14h ce mercredi il occupe l’agence. Plusieurs responsables de la CTS sont sur place de même qu’un policier en civil.

Les clients observent, étonnés la scène.

Vidéos F2C

Xavier Boulanger contre la CTS: barricade de sièges

A plusieurs reprises ce handicapé a déplacé des obstacles pour gêner l’accès du local, comme lui même est empêché de prendre le bus comme tous les voyageurs.

Ici quelques photos de l’action en train de se dérouler encore à 15h20

Plus tard, en complément, vous aurez des vidéos et du son, avec interview des protagonistes, dont deux de la CTS.

Et vous saurez enfin le fin du fin sur les bizarreries des nouvelles flèches directionnelles apposées par la CTS.

Selon une personne du service commercial, ces flèches disent “direction” sans indiquer la direction…Voir plus bas.

Et en prime, l’explication désopilante du Service commercial à propos des flèches directionnelles qui n’indiquent pas la direction:

CTS Direction ne signifie pas direction

DNA internet

Strasbourg / CTS

Grève de la faim pour plus de place pour handicapés dans les bus

Un homme handicapé de 34 ans a entamé une grève de la faim mercredi dans les locaux de la Compagnie des Transports strasbourgeois (CTS) pour demander davantage de place pour les fauteuils roulants dans les bus de l’agglomération.

Xavier Boulanger, 34 ans, habite Oberhausbergen, en banlieue de Strasbourg, et se plaint de ne pas pouvoir prendre les transports en commun avec son épouse, elle aussi handicapée, car les bus ne sont équipés que pour emmener un seul fauteuil roulant. «Je veux une deuxième place handicapé dans les bus. Depuis le 27 octobre 2009 les conducteurs de la CTS appliquent une tolérance zéro, sinon ils risquent de perdre leur place, et ils n’acceptent qu’un seul fauteuil», a expliqué Xavier Boulanger, qui s’est placé à 14H00 au milieu du hall d’accueil de la CTS, en plein centre-ville.«Avant cette date, on avait établi un record, on est monté jusqu’à cinq fauteuils dans un bus avec des amis, ça rentre très bien. On a aussi le droit de voyager», a-t-il ajouté. Il a déposé plainte contre la CTS pour ségrégation et atteinte à la vie privée. Du côté de la CTS, on explique que les chauffeurs se sont vus rappeler leur obligation de ne pas prendre plus d’un fauteuil par véhicule le 27 octobre 2009. La compagnie des transports strasbourgeois est en train de moderniser son parc de véhicules pour qu’ils puissent accueillir deux fauteuils roulants mais ce programme ne sera complété qu’en 2015.

«Il ne s’agit pas d’un règlement intérieur à la CTS, c’est une législation nationale qui s’applique», a précisé Camille Jeanton, chargée de communication de la CTS. «Avec la communauté urbaine, nous avons pris la décision d’équiper les véhicules pour deux fauteuils, soit en achetant des véhicules neufs déjà aménagés, soit en modifiant ceux qu’on a déjà.

On va au-delà de l’obligation légale. On est perfectible mais on avance, même si on peut comprendre que M. Boulanger trouve que ça ne va pas assez vite», a encore dit Camille Jeanton. Celle-ci a précisé que la ligne de bus qu’emprunte Xavier Boulanger serait équipée en 2012. Actuellement, 45 véhicules de la CTS sont aménagés sur 230.

(Plus d’informations demain dans nos pages locales Strasbourg)

DNA papier

Strasbourg / Une personne handicapée en conflit avec la CTS

Une grève de la faim en guise de protestation

En novembre dernier, un handicapé attaquait la compagnie des transports strasbourgeois (CTS), contestant une législation qui interdit à deux fauteuils roulants de monter dans un même bus. Hier, il a entrepris une grève de la faim dans une boutique strasbourgeoise de la CTS pour se faire entendre.

Xavier Boulanger a pris place à l’intérieur de la boutique située au 56 rue du Jeu-des-enfants à Strasbourg, hier vers 13h30. Une pancarte autour du cou, il annonce sa grève de la faim illimitée, débutée le matin même. Le trentenaire proteste une nouvelle fois contre la limitation à une personne en fauteuil roulant par bus (DNA du 27 novembre 2010).
En réponse, la CTS répond « par la stricte application de la réglementation nationale, qui impose de n’accepter à bord des bus qu’un seul fauteuil roulant pour que celui-ci puisse se placer correctement dans son emplacement réservé : dos à la route, frein serré. Ceci, pour des raisons de sécurité. »

Une application tolérante

Xavier Boulanger accuse la CTS de « se cacher derrière la loi » et réclame la tolérance qui prévalait avant novembre 2009, depuis plus d’une décennie. « Jusqu’au 27 octobre 2009, je pouvais voyager avec ma compagne (également handicapée). Je demande simplement le droit d’avoir une vie sociale en circulant librement avec ma femme et ma fille. Songez que lorsque je dois changer de ligne, les difficultés se multiplient. »
« Nous ne sommes pas inertes, observe Jean Terrier, directeur commercial et marketing de la CTS. Depuis fin 2009, nous avons pris un certain nombre de mesures destinées à faciliter l’accès des personnes à mobilité réduite. Sur les 250 bus que compte le parc, 45 font l’objet d’un aménagement de deux places handicapées par véhicule. 115 le seront fin 2011, puis les 250 d’ici à début 2015. » La CTS souligne aussi la mise en place d’une astreinte pour garantir la prise en charge après 20h30. « Lorsqu’un conducteur nous signale qu’il n’a pas pu prendre un handicapé, nous dépêchons un taxi à l’arrêt concerné. »
Xavier Boulanger n’a cure de ces annonces. Il ne recommencera à manger que lorsque la CTS aura répondu à ses demandes. « Je suis quelqu’un de tenace. Cela fait trois jours que je me prépare à cette grève. Je pèse 90kg et mon fauteuil fait 100kg. Pour me bouger, ils auront besoin de monde. » Finalement, Xavier Boulanger a quitté de son propre chef la boutique vers 18 h.

Cél. L.

Note F2C

Il y avait un photographe des DNA sur place, mais comme on peut le constater, aucune photo dans le Chournal…

Contrairement à L’Alsace

http://www.lalsace.fr/fr/permalien/article/4321334/Strasbourg-greve-de-la-faim-pour-plus-de-place-pour-handicapes-dans-les-bus.html

Similar posts
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]

2 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    17 décembre 2010    

    ils sont donc discriminés

  2. Bob Bob
    16 décembre 2010    

    La réglementation en vigueur au niveau national interdit la montée dans le même autobus de deux personnesa mobilité réduite,
    la CTS ne fait que suivre cette réglementation!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.