Discriminations racistes, le livre

Les discriminations racistes : une arme de division massive

Par Said Bouamama

Préface de Christine Delphy

http://www.indigenes-republique.fr/article.php3?id_article=1184

Similar posts
  • 14 février 1349 1200 juifs brûlés à S... Comme chaque année, le 14 février, grâce à Georges Yoram Federmann, on commémore le massacre de 1200 juifs à Strasbourg le 14 février 1349. Alors que la peste noire dévastait l’Europe, il a fallu trouver des boucs émissaires, accusés d’avoir empoisonné les puits. D’où cet holocauste de masse commis près de l’actuelle place de la [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Non à la dissolution du CCIF! [...]
  • Des milliers de travailleurs sans-pap... Marche nationale des sans-papiers à Paris from feuille de chou on Vimeo. Marche nationale des sans-papiers from feuille de chou on Vimeo. à suivre, vidéos et récit de la [...]

9 Commentaires

  1. robin robin
    4 janvier 2011    

    et voilà comment on détourne l’attention du sujet de l’article,le livre sur les disciminations raçistes,arrete de jouer le jeux FdC.

  2. Schlomo Schlomo
    4 janvier 2011    

    l’un ou l’autre se dit, vive ou vivent

    quant au bloc, note, ils se terrent entre deux sorties de leurs trous à rats

  3. Schlomo Schlomo
    4 janvier 2011    

    pour cette fois je laisse passer l’insulte…afin qu’on puisse juger de son auteur

    utile, mais pas idiot, ou alors au sens étymologique “idiotès” = simple particulier

  4. Meshugggge Meshugggge
    4 janvier 2011    

    ViveNT avec ” nt ” Monsieur le professeur!
    Et vive le bloc identitaire aussi?

  5. Meshugggge Meshugggge
    4 janvier 2011    

    Idiot utile !

  6. Schlomo Schlomo
    4 janvier 2011    

    vive les Indigènes de la République!

  7. Schlomo Schlomo
    4 janvier 2011    

    halte au racisme anti Christine(s)!

  8. 3 janvier 2011    

    Pour moi le mouvement des Indigènes de la République est à la Gauche ce Le bloc identitaire est à la droite : le symbole d’une dérive identitaire !

    Il s’est présenté en 2005 au moment de sa fondation comme l’association des ” descendants d’esclaves et de déportés africains, filles et fils de colonisés» par la France” ! Ils recrutent alors parmi ceux qui combattent contre les signes ostentatoires à l’École. Des fidèles du prêcheur musulman Tariq Ramadan, de naïfs altermondialistes ou encore des trotskistes en quête de nouveaux ” damnés de la terre ” sont ensuite venus gonfler les rangs des premiers militants.

    Depuis ce mouvement reste replié sur son communautarisme identitaire de plus en plus choquant et provocateur à mon goût : le 8 mai 2008, jour anniversaire de la répression des émeutes musulmanes de Sétif en 1945, les Indigènes ont animé dans Paris une «marche décoloniale» conviant les «immigrés, noirs, arabes» à pourfendre «la République raciste et coloniale». Derrière la banderole de tête, des manifestants brandissaient des slogans scandant «Non à l’intégration par le jambon» ou encore dénonçant la politique occidentale de la domination de la France».

    On ne parlera pas de leur concept jeu de mots écoeurants de souchiens !
    Pas de pub pour le racisme à l’égard de la communauté nationale !!

    No pasaran !

  9. Oi va voi Oi va voi
    3 janvier 2011    

    Cet article et la préface du livre sont écrits par Christine Delphy…
    Intéressante que cette ” féministe ” !!

    Dans un article intitulé ” « Les guerres aggravent le sort des femmes » paru dans la revue Politis elle écrivait à propos des femmes afghanes à qui on impose le port de la burqha que le régime taliban valait mieux pour les femmes afghanes que les moudjahiddin du gouvernement qui l’a remplacé, au prétexte que les Américains sont intervenus dans le pays après le 11-Septembre et ont aidé à sa mise en place. !!

    Il fallait oser !

    Pour rappel : sous le régime taliban , les femmes afghanes s’étaient vues retirer tous leurs droits : L’Emirat des taliban avait d’ailleurs dressé une liste : interdites de travailler, et de fait d’être soignées, puisque seule une femme médecin pouvait soigner une femme malade. Interdites aussi d’aller à l’école, de faire du bruit en marchant, de sortir sans être accompagnées d’un homme de la famille. Les fenêtres des maisons devaient être recouvertes de peinture blanche, afin qu’elles ne soient pas visibles de l’extérieur. Quelques mois avant la chute du régime, un nouvel édit tombait n’autorisant aux femmes à ne sortir de chez elles, dans les conditions déjà restrictives pré-établies, qu’un seul jour par semaine.

    Bien vu le féminisme… Et vivent les talibans !!

    Elle est proche aussi du collectif féministe pour l’égalité né sous l’influence de Tariq Ramadan. Ce collectif est une vraie auberge espagnole : il y coexistent pèle mêle, des féministes anti et pro-prostitution, des pro et des anti-PaCS, de vraies antiracistes et d’autres moins sévères envers l’antisémitisme, voire quelques non-féministes, tous et toutes unis par le rejet de l’« islamophobie .

    Femmes publiques, par exemple, est une association qui milite pour défendre le droit des femmes à se prostituer et à se voiler.

    Christine DELPHY , comme Christine BOUTIN ( méfiez vous des christine !!) était contre le PaCS… parce qu’il lui rappelait l’institution bourgeoise et hétérosexuelle du mariage !!!!!

    C’est elle aussi qui réclamait ” un féminisme « non pas contre mais avec l’islam » lors du meeting organisé le 4 février 2004 par Une école pour tous, où elle intervenait au titre de la revue Nouvelles Questions féministes “. Depuis ce coming out toutes sortes d’associations proches de Tariq Ramadan la sollicitent pour donner des conférences sur le formidable espoir que représente le « féminisme avec l’islam ». Elle considère la loi sur l’interdiction des signes religieux à l’Ecole comme une loi d’exception « inique » et « raciste » !! Cette loi atout de même été votée par les députés représentant le peuple français souverain !

    En compagnie d’Alain Gresh et de Marina Da Silva du Monde diplomatique, elle anime désormais un Collectif féministe pour l’égalité qui sert de caution féministe aux militantes pro-Ramadan au sein d’Une école pour tous. Le Collectif a notamment rédigé un texte tournant en dérision ceux qui agitent le danger « salafiste » ou « wahhabite » : « C’est à qui exhibera le plus fort « complexe de Charles Martel » : si on ne peut pas les arrêter à Poitiers, au moins leur interdira-t-on l’entrée des écoles, des administrations, des hôpitaux, etc. ! »

    Nous arrêterons là !!
    Il nous vient comme un certain malaise !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.