Les habitants mobilisés pour leur Coop route d’Ostwald à Strasbourg

Coop: habitants en colère
29 janv. 2011

Une centaine de personnes sur le parking de la Coop-Leclerc route d’Ostwald inquiets d’une fermeture

Afficher l’album
Voir le diaporama

Eric Elkouby Coop-Leclerc Strasbourg
Feuille2ChouTV

Eric Elkouby  Coop-Leclerc Strasbourg

“Candidat aux cantonales en mars prochain, Eric Elkouby présent devant la Coop-Leclerc menacée de fermeture s’adresse aux habitants en colère”

Une centaine de personnes se sont rassemblées hier, dans le froid glacial, dès 15h et jusqu’à 16h, sur le grand parking du magasin Coop, 71 route d’Ostwald, à Strasbourg, situé juste à quelques dizaines de mètres de la plaque Ostwald, le long du tram.

coop montagne verte1

Beaucoup de personnes âgées, très attachées à leur commerce de proximité, qu’elles fréquentent à pied.

Le magasin se trouve sur un site de plus d’un hectare, qui pourrait fort bien intéresser un promoteur immobilier, même si la présence de lignes à haute tension limite un peu la possibilité de construire.

coop m v 2

Un haut responsable de la Coop est venu à la rencontre des citoyens en colère.

M. Krieger dirigeant de la Coop

M. Krieger, (un nom prédestiné pour ce combat douteux…), qui dirige 240 points de vente, s’est longuement justifié de la fermeture possible du magasin. Il évoque une “zone de chalandise” trop faible, et la fuite de clients des alentours, à Ostwald ou dans les hypers.

coop m v 3

Il ne prend pas en compte les difficultés matérielles et financières d’habitants qui manifestement ne roulent pas sur l’or, souffrant du chômage, des temps partiels, de salaires trop bas. Les chaines de commerce alimentaires s’en moquent, leur but étant le profit maximum, si une surface n’est pas rentable, ils la ferment, sans tenir compte des habitants. Faut pas confondre commerce et association humanitaire!

coop m v 4

Eric Elkouby s’est aussi exprimé en tribun qu’il est en faveur des habitants. Cependant, il a tenu à défendre la municipalité qui, a-il-dit, n’a pas de projet public sur le terrain. Oui, mais qu’en est-il de projets privés? La réponse est classique: on n’est pas au courant, prétend-il. Cependant, qu’on sache, la ville a des pouvoirs dans le cadre de projets immobiliers. Il s’est engagé à donner les comptes du magasin qu’il obtiendra vendredi de M. Zehr, le grand patron du groupe Coop, qui est revenu aux manettes après avoir quitté. Que ceux qui ont compris le truc, expliquent aux autres cette valse-hésitation.

coop Robert et la f2c

Certains propos d’ Eric Elkouby, candidat PS dans le canton, n’ont pas plus à M. Krieger, qui l’a trouvé impoli.

coop paul meyer

On a vu aussi l’un des concurrents du PS, l’UMP Jean-Emmanuel Robert, ( qui suit à la trace son concurrent) intervenir beaucoup plus brièvement et de manière quelque peu démagogique, pour s’en prendre (!) aux responsables des grands groupes de l’alimentaire, qui, comme je le lui ai fait remarquer, sont en général les amis de ses amis du gouvernement. Encore le double langage des politiciens alsaciens, près du peuple de ce côté des Vosges, et votant le contraire à Paris.

coop sociétaire et Krieger

Les habitants ont exprimé plusieurs critiques à l’encontre du magasin et de son gérant qu’on n’a pas vu d’ailleurs, ni les salariées qui continuaient à travailler, on comprend qu’il y a dû avoir des pressions. Certains linéaires sont vite dégarnis (le lait par exemple), les légumes et fruits ne sont pas toujours de première fraicheur, il manque des produits. Il apparaît que lors des semaines du gel il y a peu, le parking était peu praticable. on a vu plusieurs personnes handicapés se plaindre aussi de la disparition de ce commerce de proximité, une dame un avant-bras en moins, un monsieur poussant un chariot avec lequel il emporte ses courses chez lui, etc.

La mobilisation va continuer. Une pétition est en préparation et un prochain rassemblement sera décidé.

D’autres sons et images suivront

Similar posts
  • Les hospitaliers des HUS devant lR... 80 manifestants devant l’Agence Régionale de Santé à Strasbourg à l’appel de trois syndicats hospitaliers, FO, la CGT et la CFTC. Après des prises de parole, ils se sont dirigés vers les quais et au passage ont “décoré” le siège du candidat macédonien Fontanel avec des tenus blanches trouées et des vielles baskets pour souligner [...]
  • La police évacue des grévistes à l... [...]
  • Commémoration du massacre des juifs d... [...]
  • Débrayage chez Punch Powerglide à Str... 70 salariés de l’équipe du matin ont débrayé chez Punch Powerglide, usine du Port du Rhin à Strasbourg contre le PSE qui comprend des départs volontaires et des suppressions d’emploi. De l’autre côté des grilles d’entrée des délégués CGT de plusieurs entreprises privées et publiques s’étaient rassemblés avec des Gilets Jaunes en soutien: cheminots, fonctionnaires [...]
  • Rassemblement devant le rectorat de S... https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10157987388948599/ Une petite centaine de personnels de l’Education nationale et des gilets jaunes devant le rectorat de Strasbourg rue de la Toussaint, de la maternelle à l’Université. Tous s’opposent à la casse des retraites solidaires. Les profs de lycée s’opposent à la destruction du bac national avec des épreuves locales qui comptent pour un tiers [...]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.