Populisme pénal et Sarkoseur arrosé par sa magistrature même

Populisme pénal…Sarkozy, dégage!

Encore un effort, Monsieur le président, pour vous mettre à dos les services régaliens de l’État, et votre “vendredi du départ” , ou tout autre jour de la semaine, à votre convenance, vous trouvera tout seul avec quelques sbires, comme votre ami Moubarak, pour votre fuite à Varennes…

Rappelons que M. Sarkozy s’était illustré par sa brutalité il y a longtemps déjà dans la prise d’otage opéré par un certain HB, (pas un crayon) Human Bomb.

Prise_d’otages_de_la_maternelle_de_Neuilly

Alain Brossat a écrit là-dessus des choses très justes dans Fêtes sauvages de la démocratie, Austral, 1996.

Qui a « couvert la faute » ?

S’exprimant à Orléans sur les suites de l’affaire « de Pornic », le Président de la République a donc choisi la surenchère la plus indigne.

L’idée d’une nouvelle loi contre la récidive ayant été sèchement désavouée jusque dans sa propre majorité, il en appelle maintenant, après les ministres de l’intérieur et de la justice, à la sanction de ceux qui ont commis ou couvert « la faute qui a conduit à un tel engrenage ».

Le Président de la République avait promis de résoudre le problème des multirécidivistes « dès l’été 2007 » : son échec est patent. Pour le masquer il faut donc, évidemment, que des fautes aient été commises par les magistrats et fonctionnaires en charge du dossier du suivi du « présumé coupable ».

La rhétorique est détestable, évidemment, dans sa dimension racoleuse d’un électorat justement choqué par l’horreur d’un drame que la découverte du corps de la victime a réactivée. Mais comment nier que, désormais, il en a malheureusement donné l’habitude … ?

Mais elle est surtout honteuse, parce que celui qui en use cherche ainsi à faire payer par d’autres le prix de ses choix dans l’exercice de ses responsabilités politiques.

Il est maintenant acquis que si Tony Meilhon n’a pas été suivi à sa sortie de prison – pour l’outrage à magistrat qui lui avait valu une mise à l’épreuve – c’est parce que les effectifs des services de l’application des peines de Nantes ne permettaient pas qu’il le soit. De même, d’ailleurs, que les effectifs des services de l’application des peines de la majorité des tribunaux ne permettent pas, non plus, de suivre la situation de tous les probationnaires.

Ainsi, celui qui dénonce si haut et fort cette prétendue « faute », qu’au passage il présume, c’est celui-là même qui a voulu imposer à marche forcée la saignée dans les effectifs de la fonction publique en ne remplaçant qu’un fonctionnaire partant à la retraite sur deux. C’est celui-là même qui a « couvert » les effets les plus dramatiques de la révision générale des politiques publiques. C’est celui-là même, en somme, qui a permis, qui a voulu, que des conseillers d’insertion et de probation et des magistrats ne soient pas entendus lorsqu’ils crient dans le désert qu’ils ne peuvent plus travailler ainsi.

Le Président de la République se défausse. Au passage, il jette l’opprobre sur la justice. Il n’en a cure, sa certitude d’avoir raison contre toutes les institutions et les professionnels est sans limites. Mais, puisqu’« il y a un moment où il faut employer les mots qui correspondent aux situations et ne pas se voiler la réalité », disons le nettement : il ment à « nos compatriotes ».
Appel des Appels 67
http://appeldesappels67.blogspot.com

Similar posts
  • BDS: TEVA contre Olivia Zemor à Lyon Chères amies, Chers amis, Nous avons été très touchés par l’extraordinaire mobilisation en France et à l’étranger concernant le procès intenté par TEVA contre Olivia Zémor. Ci-dessous un compte-rendu de ce procès qui s’est déroulé mardi à Lyon et s’est terminé à 22 H. Le tribunal rendra son jugement le 18 mai prochain. « Nos [...]
  • La grève des conducteurs de Striebig ... La direction de Striebig a assigné les grévistes au tribunal. La séance s’est déroulée cet après-midi à 14h. Deux conducteurs CFDT et un conducteur CGT étaient présents, ainsi qu’une responsable CGT de l’UL-Molsheim et le correspondant de la Feuille de chou, gilet jaune par ailleurs. Deux autres soutiens étaient sur le parvis pendant le procès. [...]
  • Avant et après la manifestation du 20... Chaque manifestation à Strasbourg est suivie, et parfois précédée de répression policière ciblée donnant lieu à des inculpations pour des motifs divers, souvent très légers. Et des gardes à vue, GAV, en série. Plusieurs manifestants ont ainsi été interceptés, par la BAC en général, au centre ville, après la manifestation près de l’Hôtel de ville [...]
  • Tonio Gomez poursuivi par la justice ... Le procureur a requis 400 euros avec sursis et interdiction de port d’arme pendant un an (une lacrymo…). Jugement rendu le 18 février. Photos de la sortie du tribunal par A. Papadopoulos Rappel des faits Lors du meeting électoral municipal organisé par Alain Fontanel, ex PS passé à LaREM, dans la Halle du marché de [...]
  • Solidarité contre la répression / 12 ... communiqué NPA 67 le 4 janvier 2021 Solidarité contre la répression Toutes et tous devant le Tribunal de Strasbourg 1 quai Finkmatt le mardi 12 janvier à partir de 8h. Face à la répression à Strasbourg, la solidarité est pour notre classe une arme formidable. Utilisons-là. Le mardi 12/01/2021 à 8h30 comparaîtra devant le Tribunal [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.