TA Strasbourg: soutenir la famille Barbul

Merci à ceux qui sont disponibles de venir soutenir la famille Barbul, parrainée par resf 67 depuis 2 ans, au Tribunal administratif de Strasbourg,

mercredi 6 avril 2011 à 11h





Vous pouvez aussi encore signer ( et faire connaître ) la pétition en ligne jusqu’au 5 avril 2011:

P1807 – M. et Mme BARBUL doivent pouvoir rester en France avec leurs 3 enfants.

M. et Mme BARBUL sont Roms. Ils ont une première fois fui la Serbie en 2001 pour échapper à l’enrôlement de force dans les forces armées lors de la guerre du Kosovo. Les Roms y étaient sacrifiés en étant envoyés systématiquement en première ligne. Après une tentative de retour en Serbie en 2004, M. et Mme BARBUL ont de nouveau dû fuir leur pays où la vie leur était rendue extrêmement difficile du fait d’actes de violence et d’humiliation répétés et sont arrivés à Strasbourg avec leurs deux enfants, Alexandra et Alexander, en avril 2008. Ils ont choisi de venir en Alsace pour rejoindre leurs grands-parents, résidant à Metz et Strasbourg. Le petit dernier est né à Strasbourg en décembre 2008.

En décembre 2009, leur demande d’asile auprès de la Cour Nationale du Droit d’Asile a été rejetée. Une Obligation à Quitter le Territoire Français leur a été signifiée en décembre. Cette décision fait l’objet d’un recours auprès du tribunal administratif initié par leur avocat et instruit dans les prochaines semaines.

M. et Mme BARBUL et leurs enfants vivent déjà dans la peur d’une arrestation et d’un retour forcé vers un pays où ils n’ont plus de maison et dans lequel ils ont déjà subi de nombreuses humiliations et de multiples agressions

Cette année, Alexandra et Alexander sont scolarisés à l’école élémentaire Finkwiller respectivement en classe de CM2 et CE1.

Nous, enseignants, personnels et parents d’élèves de l’école élémentaire Finkwiller, habitants du quartier, personnes attachées à la défense des droits de l’Homme et de l’Enfant, demandons à M. le Préfet du Bas-Rhin de sursoir à l’Obligation à Quitter le Territoire Français de M. et Mme BARBUL et de permettre à cette famille de vivre paisiblement dans des conditions dignes et humaines dans notre pays.

RESF 67


Merci d’envoyer fax et mails à la préfecture du Bas-Rhin 

par mail

raphael.lemehaute@bas-rhin.pref.gouv.fr
pierre.ory@bas-rhin.pref.gouv.fr
infos@bas-rhin.pref.gouv.fr

 

par fax

03/88/21/61/ 55 (fax du secrétaire général)
03/88/21/62/ 16 (fax de la préfecture)
03/88/21/68/ 07 (fax du sous-préfet)

Quand on n’a pas de fax : http://fax-gratuit.net/tt/index
Similar posts
  • Les élèves du TNS place Corbeau le 17... [...]
  • Gilets Jaunes Strasbourg et TNS [...]
  • Santé-Social en lutte à Strasbourg Une centaine de salariées du secteur Santé-Social s’est rassemblée à 14h30 place Broglie à Strasbourg à l’appel de leurs syndicats CGT, FO, Solidaires avant de défiler au centre [...]
  • Echec total de la mobilisation Foncti... Ce n’est pas la première fois qu’une échéance syndicale nationale se traduit par un bide, mais ce 6 avril 2021, au lendemain du week-end pascal, et après les nouvelles mesures de confinement pour un mois, on a atteint le fond du fond. A 12h, place Broglie à Strasbourg, 3 policiers du Renseignement territorial et un [...]
  • La culture dans la rue à Strasbourg Forum et spectacle des élèves du TNS Place de la République Devant le TNS Papageno Sur les quais Alsace révoltée sur les quais Un policier municipal qui croit encore qu’il est interdit de filmer la police Culture en danger, jeunesse [...]

3 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    6 avril 2011    

    incessamment sous peu, le compte-rendu du tribunal Administratif de Strasbourg ce matin avec la famille Barbul: jugement renvoyé au 19 avril

  2. 6 avril 2011    

    Cher Monsieur,
    pour avoir aidé pendant 5 ans approximativement 150 Kosovars, dont les 3/4 étaient des Tsiganes à faire leur demandes d’asile, je vous affirme solennellement que les officiers de l’armée serbe, qui tous connaissaient parfaitement les recommandations des colonels français de la “guerre psychologique” en Algérie, ont tenté d’utiliser les minorités au Kosovo, c’est à dire principalement les Roms pour les actionner contre les Kosovars albanais. Non seulement ils étaient mis en première ligne dans les combats, mais ce sont eux qui étaient chargés de procéder aux arrestations d’indépendantistes Kosovars. Or comme leur langue maternelle est le Rom, ni l’albanais kosovar, ni le serbe, ils sont repérés immédiatement comme Rom. Donc ce que dit Schlomo est parfaitement exact. Vous pouvez aussi consulter mes articles sur le Kosovo sur henricron.fr

  3. YomSki YomSki
    3 avril 2011    

    ” Les Roms y étaient sacrifiés en étant envoyés systématiquement en première ligne ” : avez vous des preuves de ce que vous avancez?

    ” Cette décision fait l’objet d’un recours auprès du tribunal administratif initié par leur avocat et instruit dans les prochaines semaines ” : vous qui comparez systématiquement la situation des sans papiers à celle des juifs de Vichy , pensez vous vraiment que ces derniers avaient l’opportunité de faire appel de leur situation auprès d’un tribunal quelconque?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.