Avec le DAL 67, pour le droit à l’énergie

A L’APPEL DU DAL 67

MANIFESTONS LE 8 JUIN A 14 HEURES A LA PLACE KLEBER

Arrêtez de jouer avec le prix de l’énergie !

Des hausses insupportables !

Depuis juillet 2005, les tarifs du gaz naturel ont augmenté de 61 %. Sur la seule année écoulée, la hausse des prix s’élève à 21 % !

Ce sont d’abord les ménages les plus modestes qui sont touchés par ces hausses vertigineuses qui poussent ces personnes à des choix cornéliens, payer l’énergie ou le loyer. La conséquence en est la croissance exponentielle des expulsions locatives et des procédures de surendettement.

Ce sont au final les classes populaires qui financent les bénéfices juteux de Suez Energie qui se sont élevés à 4,6 milliards d’euros en 2010 !

Le prix de l’électricité qui a récemment augmenté va également connaitre un nouveau renchérissement dans les prochains mois et années, selon le ministre Besson. Depuis un an la hausse est déjà de 6,4 % !

 

Une réorientation de la politique de l’énergie !

Nous demandons qu’a court terme :

–       Que les tarifs sociaux le deviennent réellement et contribuent à faire baisser les prix.

–       Que localement les locataires subissant une coupure n’aient pas à payer 90 euros pour remettre le gaz, un tarif qui a triplé depuis la privatisation de GDF !

–       Que les tarifs réglementés soient adaptés aux revenus des foyers.

A moyen terme nous demandons :

–       Le versement des dividendes au FSL Energie

–       Le retour de GDF et d’EDF dans le giron public


Similar posts
  • Lu dans les DNA: football, préfète et... Football, préfète et carte vitale Après le match de football du Stade Paco Matéo aux Poteries, à Strasbourg, les autorités demandent aux participants de se présenter pour un dépistage au Parlement européen. “Il ne s’agit pas d’un piège pour que la police récupère ensuite ces personnes...” précise la préfète de choc, Josiane Chevalier. Cependant, pour [...]
  • La démocratie et les libertés bafouée... Communiqué de presse Etat d’urgence sanitaire : La démocratie et les libertés bafouées Depuis deux mois que nous subissons les flux d’informations en direct (qui laissent peu de place à l’esprit critique et à la réflexion), nous sommes tous devenus des  épidémiologistes, des virologues et nous discutons des effets comparés de la chloroquine ou du [...]
  • Communiqué de presse des Gilets Jaune... [...]
  • Gilets jaunes République Strasbourg: ... [...]
  • Déconfinement répressif à Strasbourg Et la distanciation, oh les gendarmes, C’est tout vu, dès le premier week-end déconfiné. Le jour d’après ressemblera comme deux gouttes de virus au jour d’avant. Ce samedi 16 mai, à Strasbourg, deux manifestations pacifiques ont été réprimées par la gendarmerie mobile, la police nationale et la BAC. L’une, celle des Gilets Jaunes a commencé [...]

10 Commentaires

  1. La tête à l'endroit La tête à l'endroit
    9 juin 2011    

    C’est pas qu’elle peuvent pas, c’est juste qu’on veut pas :

    « Selon les derniers chiffres disponibles, qui proviennent de l’Observatoire européen des énergies renouvelables (Observ’ER) et portent sur l’année 2009 (les données 2010 ne seront connues qu’en décembre), l’énergie verte ne représentait que 12,4% de la consommation énergétique finale de la France, loin des 23% à atteindre en 2020. Certains voisins sont plus avancés : c’est le cas de l’Espagne, avec une part de renouvelables de 13% pour un «objectif 2020» de 20%, du Danemark (19,7% pour un objectif de 30%). Quant à la Suède, elle a déjà… dépassé son but initial avec plus de la moitié de sa consommation énergétique finale estampillée «verte» (50,2% contre un objectif de 49%). »

    http://www.liberation.fr/politiques/01012341828-borloo-voit-la-france-en-vert

  2. Schlomo Schlomo
    7 juin 2011    

    alors les Allemands et les Suisses seraient de doux rêveurs?

    le lien entre progrès (de quoi, d’ailleurs?) et la qualité de vie est rien moins qu’évident, surtout dans une société divisée en classes

    pour la qualité de la vie, voyez par exemple l’explosion de formes de cancers qui n’existaient tout simplement pas il y a quelques dizaines d’années…
    les dégâts du “progrès”, vous avez entendu parler?

  3. Herr Nucle Herr Nucle
    7 juin 2011    

    Les énergies renouvelés sont incapables de fournir une énergie intense en continu.
    De plus l’ énergie produite sera plus rare et donc forcément bien
    plus cher.. Les lobbys éoliens se frottent déjà les mains…

    La qualité de vie est justement le résultat du progrès !
    Votre point de vue est ridicule..

  4. Schlomo Schlomo
    7 juin 2011    

    les énergies renouvelables sont peu développées en France; il y a de la marge!

    toujours plus serait votre idéologie?
    sans jamais vous demander à quoi ça sert, outre les profits des entreprises…et sans parler ni des besoins, vrais et faux ni de la qualité de vie!
    courir derrière le “progrès” (au sens quantitatif) sans se poser la question des fins, c’est le chemin direct vers la catastrophe; on est déjà dans ses prolégomènes…

    bonjour la xénophobie, même sous un vernis d’humour!
    vous n’aimez pas la Linzertört?

  5. Schlomo Schlomo
    7 juin 2011    

    vous confondez, hommage involontaire au stalinisme, appropriation publique et propriété d’État!

  6. Herr Nucle Herr Nucle
    6 juin 2011    

    Les énergies renouvelables sont un complément , elles ne peuvent assurer a elles seules la totalité des besoins en électricité des français !!
    Quant a plaider la décroissance c’ est toit simplement une idéologie réactionnaire et frileuse..
    Quant aux reste des propos clichesques de linz, a les lire , l’ envie nous vient de lui souhaiter un bon retour en Autriche..

  7. Jean Sol Part Jean Sol Part
    6 juin 2011    

    Schlomo qui parlait il y a peu encore d'” Etat parasite ” revendique aujourd’hui Le retour de GDF et d’EDF dans le giron public…

    sans commentaire quoi..

  8. Lintz Lintz
    6 juin 2011    

    Exactement, et les 4,7 milliards de bénéf, celà vient de l’abandon du nucléaire peut-être, GDF c’est le gaz camarade. On se moque du citoyen, la question de l’inégalité, de la prévarication des services autrefois publics mérite plus que jamais d’être posée à l’aune des bénéfices records des monstres du CAC 40, des bonus encore plus juteux des banques qu’avant la crise, etc, etc. Concernant la sortie du nucléaire, une certaine décroissance de l’utilisation de l’énergie, un investissement conséquent dans les énergies renouvelables (nos voisins allemands l’ont compris eux) et dans l’isolation permettraient sans aucun doute de réduire la charge énergétique du pays, mais pour celà il faudrait accepter de renoncer à un certain mode de vie et que l’on arrête d’engrosser avec l’argent des ménages populaires le train de vie éhontée des Mestrallet et consort. Elec Tron pas très libre en tout cas, qui répète une argumentation qui ne tient pas quand on voit le désastre japonais et la fin du modèle nucléaire qui pointe le nez avec la raréfaction de l’uranium, on s’est planté de politique énergétique et celà commence à faire très mal. Voir le lien ci dessous, le marché de l’uranium sera tendu dès 2015, dans quatre ans…
    http://www.bladi.net/forum/146487-penurie-fin-progressive-luranium/

  9. Schlomo Schlomo
    6 juin 2011    

    EDS ou EDF n’a pas attendu la fin du nucléaire pour augmenter ses tarifs!
    et les Allemands, ils font comment?
    on peut, on doit fermer le nucléaire français

  10. Élec Tron Élec Tron
    6 juin 2011    

    On ne peut pas a la fois vouloir la fin du nucléaire et l ‘ énergie a bon marche..
    La fin du nucléaire = inflation assurée des tarifs de l’ electricite !
    Il faut être sincère et cohérent dans ses luttes !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.