DALO, à l’eau?

dal67 f2c

Demain, mercredi 8 juin, 14h, place Kléber,

avec le DAL 67 pour le droit à l’énergie!

LOGEMENT SOCIAL

Droit au logement opposable : le Comité de suivi n’est pas entendu par le gouvernement

Le comité de suivi du droit au logement opposable (Dalo) a interpellé lundi 6 juin 2011, à moins d’un an de l’élection présidentielle, les acteurs du secteur sur 4 mesures “incontournables” devant permettre d’améliorer son application, “faute de quoi l’Etat restera hors-la-loi durablement”.

Institué en même temps que le droit au logement opposable par la loi du 5 mars 2007, le Comité de suivi du Dalo produit chaque année un rapport sur l’évolution de la mise en œuvre de ce nouveau droit, et lance régulièrement des alertes.

A quelques mois de l’élection présidentielle, et du 1er janvier 2012, date à laquelle les demandeurs d’un logement social sans réponse à leur requête à l’issue d’un délai anormalement long pourront attaquer l’Etat, le Comité se plaint du manque d’audience au secrétariat d’Etat au Logement, et met en avant quatre propositions incontournables pour faire progresser l’effectivité du Dalo.
« Le rythme des recours n’a pas faibli, il est même plutôt en hausse depuis le début de l’année ; c’est la même chose pour le relogement », a précisé Bernard Lacharme, le délégué du Comité de suivi, alors que le dernier rapport du Comité présenté en décembre dernier relevait des améliorations sur certains territoires.

Le Comité propose tout d’abord de remédier à l’anomalie issue de la loi selon laquelle l’Etat est responsable du droit au logement opposable, mais ne dispose pas de tous les leviers, que sont l’urbanisme, les politiques locales de l’habitat, etc.
Il propose donc d’organiser une plus grande cohérence au niveau local, notamment en Ile-de-France. « Il n’y a pas de pilote sur le logement dans l’agglomération parisienne, nous proposons donc la création d’un syndicat du logement en Ile-de-France, à l’image du Syndicat des transports d’Ile-de-France », a résumé Xavier Emmanuelli, le président du Comité de suivi.

Mobiliser le parc privé – Un plan d’urgence pour reloger les ménages prioritaires en zone tendue doit être mis en place, avec la mobilisation du parc privé : le Comité propose la création d’un organisme chargé d’acquérir 3 000 logements dans des copropriétés privées, la réquisition d’immeubles vacants, proposition régulièrement balayée par le secrétaire d’Etat au Logement Benoist Apparu, ou encore la suspension des ventes des immeubles de l’Etat pour en faire des logements.

L’obligation d’hébergement de toute personne en détresse doit être réaffirmée, alors que les associations se plaignent actuellement de la baisse des crédits sur l’hébergement et l’hébergement d’urgence, et des retards de paiement de l’Etat.

Enfin, les moyens doivent être réorientés vers le logement des personnes aux revenus modestes, une critique implicite du nouveau PTZ distribué sans conditions de ressources.
« Si des décisions ne sont pas prises, nous allons en reprendre pour 5 ans d’approfondissement de la crise du logement (…). L’Etat restera hors-la-loi durablement » en n’assurant pas le relogement de personnes prioritaires, a alerté Bernard Lacharme.

Cet article est en relation avec le dossier

http://www.lagazettedescommunes.com/67390/droit-au-logement-opposable-le-comite-de-suivi-n%E2%80%99est-pas-entendu-par-le-gouvernement/?utm_source=quotidien&utm_medium=Email&utm_campaign=07-06-2011-quotidien

Similar posts
  • Descente de police au sous-sol de la ... https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Flemedialive%2Fvideos%2F620073088748042%2F&show_text=0&width=476 Du jamais vu à Strasbourg. Alors que la manifestation des cheminots et des gilets jaunes s’était déroulée sans aucun problème en plein centre-ville de Strasbourg et que des personnes prenaient un pot dans le sous-sol du bar La Pérestroika, près d’une vingtaine de policiers dont plusieurs en civil et non identifiés par leur RIO, [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]
  • Droit au logement: un sursis pour les... Plusieurs dizaines de personnes ce matin devant le Tribunal d’instance de Strasbourg où Edson Laffaiteur, défendu contre la Ville de Strasbourg, par Me Sophie Schweitzer de la LDH, était convoqué comme responsable de la Roue tourne qui a ouvert l’Hôtel de la Rue abritant à ce jour 167 personnes, femmes, hommes, enfants scolarisés qui échappent [...]
  • Signaler des exactions policières à A... DROIT DE MANIFESTER La Feuille de chou a reçu: Bonjour je vois que vous signalez des exactions policières, vous pourriez peut-être faire tourner ce mail ? Appel à témoins d’Amnesty aux personnes qui ont subi des violences policières… Solidairement Bonjour à tous, Je vous fais suivre un appel d’Amnesty International . Ils recherchent actuellement des [...]
  • D’un tractage Gilets jaunes à P... Ce matin, à 9 h, le responsable de la Feuille de chou était convoqué pour “Audition libre” à l’Hôtel de police de Strasbourg, “soupçonné d’avoir commis ou tenté de commettre l’infraction de atteinte à l’intimité de la vie privée par fixation, enregistrement ou transmission de l’image d’une personne.” L’OPJ qui avait convoqué étant absente, elle [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.