DNA: vers un centre culturel palestinien à Colmar?

lu dans les DNA Colmar

Vers un centre culturel palestinien à Colmar ?

Un particulier s’est mis en contact avec l’autorité palestinienne pour que celle-ci installe un centre culturel à Colmar. Le dossier est à l’étude. La réponse viendra de Ramallah.

Rien ne distingue d’une autre cette maison de la rue de Neuf-Brisach, ne serait-ce que le drapeau de la Palestine – trois bandes noire, blanche et verte avec un triangle rouge sur le côté gauche – flotte au vent. C’est là que viendra peut-être s’installer prochainement un centre culturel palestinien. Mais pour l’instant, il ne s’agit encore que d’un projet.

« Nous sommes venus à trois, raconte le premier conseiller Safwat Ibraghith, responsable de la coopération bilatérale pour l’autorité nationale palestinienne. M. Fleck est venu nous voir au mois de juin pour nous proposer cet endroit. Hier (vendredi) , nous voulions renforcer nos connaissances de cette offre de construire un centre culturel palestinien. Nous mettons toujours l’accent sur la culture qui est un moyen efficace de faire connaître la cause palestinienne. »

Durant cette journée, la délégation palestinienne a notamment rencontré Gilbert Meyer, le maire de Colmar. « Nous avons abordé tous les points concernant le dynamisme de l’amitié franco-palestinienne. La mairie est favorable à l’établissement de quelque chose de concret. »

 

« C’est le fonds national palestinien qui va prendre la décision »

Reste encore, pour compléter le dossier, à avoir l’avis d’architectes et de décorateurs pour savoir ce qui pourrait être fait à partir de ces 250 m², autrefois une agence intérimaire, aujourd’hui juste un local vide depuis dix ans, auquel est adjoint un sous-sol.

« C’est le fonds national palestinien qui va prendre la décision. Nous ne faisons que des recommandations », indique Safwat Ibraghith. L’arbitrage final se fera à Ramallah. « Ici, nous pourrions combiner le passé colmarien et l’avenir pour faire la publicité d’une Palestine qu’on ne connaît pas, faite d’histoire, d’espoir et de messages de paix. »

JFT

Similar posts
  • Café solidaire pour les migrants de S... Ce dimanche 11 septembre, un café solidaire s’est installé près du campement des migrants situé sous les fenêtres de la mairie et de l’Eurométropole de Strasbourg. Dès 10 h les familles qui dorment sous tente depuis des mois sont venues boire le café, manger des pains au chocolat et pour les enfants boire du chocolat [...]
  • Gaza: Ziad Medoukh : « Peut-on témoig... « Peut-on témoigner des crimes répétés ? » Peut-on décrire un crime dans les ruines ? Ou plutôt, peut-on survivre sous un tel déluge de feu à Gaza ? Comme citoyen palestinien de Gaza, je suis accoutumé à témoigner des atrocités de l’occupation. Cependant, une semaine après le cessez-le-feu, la tâche est bien ardue pour décrire la [...]
  • Massacre à Gaza dans l’indiffér... L’armée israélienne peut être fière de ses crimes contre les enfants de Gaza. Elle peut commettre les pires horreurs puisqu’elle a le feu vert et le soutien des maitres du monde. Alors que ces enfants pourraient être endormis dans les bras de leurs parents, les voici portés à la hâte dans les hôpitaux pour se [...]
  • Il y a 80 ans, la rafle du Vel d̵... Commémoration à Strasbourg Traditionnelle commémoration à Strasbourg, sur le site de l’ancienne synagogue, de la rafle du Vel d’Hiv des 16/17 juillet [...]
  • La Commune de Paris et l’Alsace... Conférence donnée par Jean-Claude Richez au Centre culturel alsacien à [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.