A propos de boycott…

Extrait d’un article qu’on trouve sur internet:
http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=10887
http://azvsas.blogspot.com/2011/07/why-boycott-culture.html

« Le seul boycott pendant la période nazie fut le boycott des produits
allemands, organisé par les syndicats juifs et le mouvement ouvrier
international. Ce qui fut appelé le boycott des boutiques juifs le 1er
avril 1933 par les SA (membres des sections d’assaut nazies) n’était
rien de tel – il s’agissait d’un siège armé, tout comme Gaza en fait
l’expérience actuellement. Mais plus pertinent encore, les SA voyaient
le “boycott” pour durer indéfiniment. Or Hitler l’a interrompu un jour
après que Goering et les capitalistes allemands aient été pris de
panique devant les conséquences du boycott des produits allemands par
les syndicats juifs. Fin mars, Goering a appelé les dirigeants juifs
allemands pour les rencontrer et ceux-ci lui ont dit qu’ils n’avaient
aucune influence. Mais il avait invité aussi, après pression, la
Fédération sioniste allemande qui, elle, s’est ouvertement déclarée
opposée au boycott car c’était une façon “non sioniste” de faire les
choses. Ce n’était pas surprenant, car le mouvement sioniste avait
l’intention de mettre la main sur la richesse juive allemande (C’était
dit ouvertement). Les sionistes ont donc conclu l’accord Ha’avarah (le
25 août 1933 – ndt), l’Accord de transfert, accord conclu entre
l’Allemagne nazie et le Yishuv (juifs habitant la Palestine) ! 60 % des
dépenses d’investissements du Yishuv entre 1933 et 1939 sont provenus de
l’Allemagne nazie ! Mais ce qui bénéficiait au sionisme ne bénéficiait
pas aux juifs. Les juifs qui ont pu profiter de Ha’avarah furent les
juifs allemands riches qui auraient pu partir (d’Allemagne) de toute
façon. Cet accord scellait le sort des juifs allemands ordinaires et
pauvres pour lesquels aucune autre arme n’était disponible. Pour les
intéressés, lire le livre d’Edwin Black, L’accord de transfert (1984). »

Sans commentaire…

Similar posts
  • BDS: TEVA contre Olivia Zemor à Lyon Chères amies, Chers amis, Nous avons été très touchés par l’extraordinaire mobilisation en France et à l’étranger concernant le procès intenté par TEVA contre Olivia Zémor. Ci-dessous un compte-rendu de ce procès qui s’est déroulé mardi à Lyon et s’est terminé à 22 H. Le tribunal rendra son jugement le 18 mai prochain. « Nos [...]
  • 14 février 1349 1200 juifs brûlés à S... Comme chaque année, le 14 février, grâce à Georges Yoram Federmann, on commémore le massacre de 1200 juifs à Strasbourg le 14 février 1349. Alors que la peste noire dévastait l’Europe, il a fallu trouver des boucs émissaires, accusés d’avoir empoisonné les puits. D’où cet holocauste de masse commis près de l’actuelle place de la [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Atlantico: tout va bien à Gaza… Atlantico Quand on dit « Gaza » il faut ajouter aussitôt : « camp de concentration à ciel ouvert ». L’expression a été forgée par les gauches pro-palestiniennes car Auschwitz les Juifs connaissent bien. Il ne faut pas oublier non plus de l’assortir d’une mention obligatoire : « les victimes sont devenues des bourreaux ». [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.