Après la tuerie d’Oslo, le silence des gouvernements

communiqué FASE_25.07.2011_tuerie Oslo-1

Tuerie d’Oslo : le tueur se proclame modèle 

L’attentat et la tuerie ayant causé au moins 84 morts samedi en Norvège sont des actes de barbarie insupportables. La FASE exprime sa solidarité aux jeunes du Parti travailliste norvégien et aux familles des victimes.

Il est curieux que nos « gouvernants », habituellement si prompts à fustiger « l’islamisme »  à la moindre occasion, n’aient cette fois pas un mot pour condamner l’idéologie meurtrière qui a conduit à la barbarie d’Oslo. Y aura-t-il une intervention solennelle du président de la République pour mettre en garde contre cette idéologie ? Le gouvernement Fillon, dirigé par un premier ministre qui vient de faire des déclarations qui relèvent de la xénophobie, organisera-t-il une minute de silence dans les établissements scolaires en souvenir de ces morts et pour méditer sur les dangers de l’islamophobie, du racisme et de l’extrême-droite ?

Cela fait maintenant trop longtemps que les campagnes xénophobes se succèdent en France et en Europe. Elles sont le fruit d’un racisme assumé au plus haut sommet des États, stigmatisant les immigré-e-s, théorisant sur le déclin du monde occidental et sur un prétendu choc des civilisations, stigmatisant l’islam et les musulmans, présentant notamment la majorité des musulmans comme un danger pour la démocratie.

Partout sur le continent, en France, en Italie, en Grande-Bretagne, en Espagne, dans les pays Scandinaves ou ceux de l’Europe de l’Est, les mouvements fascistes et leurs idées puantes ne cessent d’en tirer profit. Bien entendu, il ne faut pas faire dire trop de choses aux actes d’un individu. Mais dans ce  contexte, est-il si étonnant de voir surgir des nazis capables de  crimes abominables au nom d’une pureté de la race et de la lutte contre leur pire ennemi, le marxisme ?

Le tueur a voulu se donner en modèle. Il est temps d’en finir avec cette déferlante ultra-libérale et raciste en Europe.

C’est d’un autre ordre économique, social, culturel et politique dont nous avons besoin.

Le 25 juillet 2011
Gilles MONSILLON

 Norvège: trop peu de dirigeants de l’UE dénoncent la xénophobie 
(Malmström)

BRUXELLES, 25 juil 2011 (AFP)

– La commissaire européenne en charge des Affaires intérieures Cecilia Malmström a estimé lundi que trop peu de dirigeants européens dénonçaient la rhétorique xénophobe qui a guidé l’auteur du carnage commis en Norvège.
“Malheureusement, il y a trop peu de dirigeants qui se dressent pour défendre la diversité et l’importance d’avoir des sociétés ouvertes, tolérantes et démocratiques où tout le monde est le bienvenu”, a estimé Mme Malmström, une libérale suédoise, dans une prise de position sur les événements de Norvège.
Anders Behring Breivik, l’homme qui a abattu vendredi des dizaines de jeunes travaillistes sur une île de Norvège après avoir fait exploser une voiture piégée dans le quartier des ministères au centre d’Oslo, a été décrit par la police comme un “fondamentaliste chrétien” de droite.
Il a rédigé un manifeste appelant à “une guerre préventive contre les régimes culturellement marxistes/multiculturalistes d’Europe”. “Son manifeste montre un homme très perturbé, mais malheureusement nous y retrouvons certains sentiments très répandus aujourd’hui en Europe”, a souligné Mme Malmström.
“J’ai a plusieurs reprises exprimé les préoccupations que m’inspirent les formations xénophobes dont le succès est obtenu grâce à une rhétorique négative contre l’islam et contre d’autres prétendues menaces contre la société”, a-t-elle rappelé. “Cela crée un climat très négatif”, a-t-elle déploré.

Le Premier ministre espagnol José Luis Zapatero a estimé lundi à Londres que les événements survenus en Norvège appelaient “une réponse politique” concertée de l’Union européenne pour contrecarrer la montée des idées d’extrême droite. “Ce n’est pas un événement de plus. C’est quelque chose d’extrêmement grave qui requiert une réponse, une réponse européenne, une réponse commune pour défendre la liberté, pour défendre la démocratie, demandant aux gens de se lever, de combattre le radicalisme et de réagir face à la xénophobie”, a ajouté le Premier ministre espagnol lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue britannique David Cameron.

La Pologne, qui assume la présidence semestrielle de l’UE, a annoncé  qu’elle allait organiser, avec le coordinateur européen de la lutte contre le terrorisme, des réunions de travail avec des responsables norvégiens après le carnage survenu dans leur pays.

extrait de l’éditorial de Dominique Jung dans les DNA

En surdimensionnant le poids réel de l’immigration pakistanaise, irakienne ou turque, la prose xénophobe qui circule en Norvège s’emploie surtout à exciter les esprits et à créer des réflexes de croisades et de contre-croisades dont le tueur d’Oslo a fait son discours halluciné. Si les partis populistes qui prospèrent en Europe n’ont aucune responsabilité organique dans la préparation des attentats d’Oslo, il faudra bien qu’ils s’interrogent sur le côté pyromane de l’argumentation qui se fait un devoir (et parfois un honneur) de présenter tout musulman comme un ennemi. On ne peut pas ironiser sur les islamistes qui s’inquiètent d’une invasion chrétienne en Somalie, en Irak ou en Afghanistan et s’extasier devant la rhétorique du chaos dont se délectent certains de nos élus européens.

[…]

Le héros qui rêvait de parader au tribunal en uniforme n’est qu’un dangereux paumé tout étonné de n’être pas traité en prisonnier de guerre. Quant au défenseur de la civilisation européenne, il est très banalement le clone occidental des terroristes d’al-Qaïda, aussi misérable, aussi pathétique et aussi stérile qu’eux.

Dominique Jung

 

Similar posts
  • Rassemblement pro Ukraine devant le P... Une centaine de personnes se sont rassemblées à 14h devant le Parlement européen, essentiellement des Ukrainien.n.e.s et quelques Syriens qui avaient eu la primeur de la brutalité criminelle de Poutine. Le bleu et jaune dominait sur les pancartes, les banderoles, et le badge distribué par les organisateurs. Une jeune violoniste a joué plusieurs fois en [...]
  • Strasbourg, par milliers, en soutien ... 3000 manifestants place Kléber à Strasbourg en soutien à l’Ukraine agressée par Poutine. Un grand drapeau bleu et jaune était suspendu au balcon de l’Aubette. Et dans la foule diverse mais unie dans une même réprobation de la Russie de Poutine qui porte la guerre en Europe, des drapeaux et des citoyens de plusieurs pays [...]
  • Quelques images et un commentaire apr... e seul séparatisme qu'on peut constater, grâce à la presse qui dévoile ces jours-ci les extravagants dividendes des ultra-riches, quand ceux d'en bas voient leur frigo vid dès le 15 du mois, et sont contraints s'ils veulent travailler de mettre de l'essence dans leur bagnole à presque deux euros le [...]
  • Médias et extrême-droite: halte à la ... Médias et extrême droite : halte à la banalisation ! Rendez-vous samedi 12 février à Paris. Depuis septembre, télévisions et radios déroulent le tapis rouge à Éric Zemmour. Avec lui, c’est toute l’extrême droite, talonnée par la droite réactionnaire, qui est en croisière : ses obsessions (sécurité, islam, immigration, autorité) font l’agenda des grands médias. [...]
  • “Feuille de chou”: le pro... feuille de chou: “de peu d’intérêt“, “feuille de chou a disparu“ http://www.lumni.fr/video/pourquoi-dit-on-feuille-de-chou-pour-un-journal   Carte de la “presse pas pareille” [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.