Paris Jazz Festival, ça groove pas avec Israël

La blue note, ça?

Couac!

L’association Paris Jazz Club, en collaboration avec l’ambassade d’Israël organise un festival de jazz.
Les programmateurs des salles ont tous été invités à se rendre en Israël, tous frais payés, avant d’organiser ce festival “100% Tel Aviv”.
Israel-ca-groove-pas-Non-au-Festival-100-Tel-Aviv-a-Paris-article

Similar posts
  • Le GCO fait sa pub: VincYnique Pour une fois, le slogan “Météo nationale, météo du Capital” n’était pas d’actualité (temps pluvieux dissuasif) au futur péage du Grand Contournement Ouest presque achevé malgré le fait qu’on attende encore la décision, mardi, du Tribunal administratif de Nancy en appel. Il faut savoir que depuis le début, Vinci-Socos a fait des travaux sans en [...]
  • BDS: TEVA contre Olivia Zemor à Lyon Chères amies, Chers amis, Nous avons été très touchés par l’extraordinaire mobilisation en France et à l’étranger concernant le procès intenté par TEVA contre Olivia Zémor. Ci-dessous un compte-rendu de ce procès qui s’est déroulé mardi à Lyon et s’est terminé à 22 H. Le tribunal rendra son jugement le 18 mai prochain. « Nos [...]
  • 14 février 1349 1200 juifs brûlés à S... Comme chaque année, le 14 février, grâce à Georges Yoram Federmann, on commémore le massacre de 1200 juifs à Strasbourg le 14 février 1349. Alors que la peste noire dévastait l’Europe, il a fallu trouver des boucs émissaires, accusés d’avoir empoisonné les puits. D’où cet holocauste de masse commis près de l’actuelle place de la [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]

2 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    1 juin 2012    

    cet évènement est financé par l’Ambassade d’Israël…donc boycott!

    les artistes syriens sont dans l’opposition à Bachar El Assad…

  2. Hagai Hagai
    1 juin 2012    

    Les artistes et les œuvres doivent circuler librement partout, quel que soit leur pays d’origine. Pourquoi se poser à fois en juge et en censeur dans le domaine artistique, en particulier celui de la musique, synonyme de liberté?
    Pourquoi punir les créateurs ( très talentueux à l’affiche !! ) pour les agissements plus ou moins condamnables de leurs dirigeants?
    D’ailleurs vous vous tirez une balle dans le pied : la majorité des artistes à l’affiche font partie des voix les plus critiques dans leur pays !
    Et puis, de manière plus générale, je trouve qu’il y a quelque chose de malsain à ne condamner et boycotter que le seul état d’Israel..Est il le seul à commettre des crimes et à violer le droit international?
    Quant appellerez vous à boycotter les artistes et intellectuels syriens?
    Vous trouveriez cela injuste et stupide? Moi aussi… Alors c’est pareil pour ce qui concerne l’appel au boycott des artistes israéliens !!
    Les artistes et les œuvres doivent circuler librement partout, quel que soit leur pays d’origine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.