Masochistes, Roland Ries et Philippe Bies se félicitent que Strasbourg soit dans les 15 zones prioritaires pour la sécurité!


Communiqué de presse

De Roland RIES, sénateur-maire de Strasbourg et de Philippe BIES, député de la 2ème circonscription du Bas-Rhin

“Manuel VALLS, Ministre de l’Intérieur, a annoncé ce jour les quinze premières zones de sécurité prioritaires, qui seront déployées dans l’ensemble du pays en partenariat entre les préfets, les procureurs de la République et les maires concernés.
Il faut rappeler que cinquante zones seront mises en place d’ici la fin de l’année 2012, et d’autres au-delà, sur proposition des préfets de département.
Parmi les quinze premières se trouve le quartier du Neuhof, le cabinet du ministre de l’Intérieur ayant tenu à nous en informer hier après-midi. Le choix de ces quinze zones a été fait au niveau central, sur la base de typologies précises en matière de délinquance.Il ne s’agit évidemment pas de stigmatiser le quartier du Neuhof, mais de prendre en compte certaines réalités, notamment en matière de trafic de stupéfiants.Un effort particulier y sera déployé, sans réduction des actions de l’Etat dans le reste de la ville.
Nous nous réjouissons que Strasbourg ait été retenue parmi les villes prioritairement prises en compte par la politique du nouveau Gouvernement. Nous sommes également satisfaits que la concertation entre les trois autorités les plus concernés par les questions de lutte contre la délinquance et de prévention (préfet, procureur, maire) soit remise au cœur de la politique de sécurité : c’est en effet par la mobilisation de tous les acteurs et de tous les moyens que des résultats durables pourront être obtenus, et que la délinquance pourra ne plus trouver un terreau favorable à son développement. Au-delà, c’est évidemment le logement, l’emploi, la formation, l’éducation qui doivent être des priorités : ce qui est fait dans ces domaines par la Ville de Strasbourg et la Communauté urbaine de Strasbourg est très important, et va pouvoir trouver un appui accru dans la politique volontariste et juste du Gouvernement de Jean-Marc AYRAULT.”

Et pendant ce temps, à Mulhouse, dans plusieurs quartiers, la tension est toujours vive entre des jeunes et les forces de police et de gendarmerie dont un hélicoptère survole les quartiers. Et le Préfet ne communique plus sur le nombre de véhicules brûlés…

le 04/08/2012 à 06:30

Similar posts
  • 3e semaine de grève chez Kéolis-Strie... La Feuille de chou a accompagné des syndicalistes et des Gilets Jaunes venus soutenir les conducteurs grévistes de Kéolis-Stiebig. Nous avons été successivement sur deux des quatre sites de l’entreprise, à Illkirch-Graffenstaden, puis à Strasbourg. L es grévistes sont présents par roulement H24. Contrairement à l’affirmation du patron, ils ne bloquent pas systématiquement tous les [...]
  • La grève des conducteurs de Striebig ... La direction de Striebig a assigné les grévistes au tribunal. La séance s’est déroulée cet après-midi à 14h. Deux conducteurs CFDT et un conducteur CGT étaient présents, ainsi qu’une responsable CGT de l’UL-Molsheim et le correspondant de la Feuille de chou, gilet jaune par ailleurs. Deux autres soutiens étaient sur le parvis pendant le procès. [...]
  • Avant et après la manifestation du 20... Chaque manifestation à Strasbourg est suivie, et parfois précédée de répression policière ciblée donnant lieu à des inculpations pour des motifs divers, souvent très légers. Et des gardes à vue, GAV, en série. Plusieurs manifestants ont ainsi été interceptés, par la BAC en général, au centre ville, après la manifestation près de l’Hôtel de ville [...]
  • 400 manifestants à Strasbourg Le rassemblement lancé par Alsace Révoltéeet soutenu ici par le QG République Strasbourg commençait à 11h30 place de l’Etoile à Strasbourg. Peu à peu arrivaient des gilets jaunes d’Alsace, de Lorraine, de Franche-Comté, de Bourgogne, d’Allemagne aussi. Les Kurdes étaient aussi présents comme à chaque manifestation. Une première déclaration en préfecture prévoyait de démarrer place [...]
  • 14 février 1349 1200 juifs brûlés à S... Comme chaque année, le 14 février, grâce à Georges Yoram Federmann, on commémore le massacre de 1200 juifs à Strasbourg le 14 février 1349. Alors que la peste noire dévastait l’Europe, il a fallu trouver des boucs émissaires, accusés d’avoir empoisonné les puits. D’où cet holocauste de masse commis près de l’actuelle place de la [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.