Deux fois plus de métiers accessibles aux Roumains et aux Bulgares

Social-emploi-roms-Bulgarie-Roumanie-immigration-minorités
Deux fois plus de métiers accessibles aux Roumains et aux Bulgares (JO)

Arrete_du_01-10-212 métiers ouverts aux Roumains et Bulgares JO

PARIS, 14 oct 2012 (AFP) – L’accès à l’emploi des Roumains et des Bulgares
a été élargi à 291 métiers, contre 150 auparavant, dans des secteurs où les
employeurs peinent à recruter, selon un arrêté du 1er octobre publié dimanche
au journal officiel.
L’arrêté est signé du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, et du ministre
du Travail, Michel Sapin.
Parmi les professions nouvellement autorisées figurent la coiffure, la
réparation de carrosserie, le déménagement, l’entretien des espaces verts ou
encore le management de personnel de cuisine.
La liste complétée recouvre la plupart des secteurs, notamment le BTP
(ouvrier, couvreur, dessinateur…), l’hôtellerie (cuisinier, serveur…),
l’agriculture, la pêche, l’industrie (soudeur, mécanicien…), le commerce et
l’entretien. Mais aussi des fonctions dans le domaine de l’informatique, de la
banque et de la finance.
Cet assouplissement avait été annoncé le 22 août par le gouvernement, en
même temps que la suppression de la taxe que l’employeur devait verser pour
recruter les ressortissants européens de ces deux pays, majoritaires parmi les
Roms présents en France.
Roumains et Bulgares sont soumis jusqu’à fin 2013 à des restrictions. Outre
le fait d’exercer un métier autorisé, ils doivent encore disposer d’une
autorisation de travail délivrée par la préfecture. Les associations réclament
la “levée totale” des obligations transitoires imposées.
Pour le gouvernement, le quasi-doublement de la liste des métiers répond à
une “double préoccupation”. D’une part “anticiper progressivement l’entrée de
la Roumanie et de la Bulgarie dans le droit commun applicable à tous les
ressortissants communautaires, qui interviendra au plus tard le 31 décembre
2013”, avaient expliqué jeudi dans un communiqué les deux ministres.
D’autre part la mesure vise à “faciliter” leur “insertion” par le biais
d'”actions concrètes”, l’accès à l’emploi étant “une des clés principales de
cette insertion”.

Similar posts
  • BDS: TEVA contre Olivia Zemor à Lyon Chères amies, Chers amis, Nous avons été très touchés par l’extraordinaire mobilisation en France et à l’étranger concernant le procès intenté par TEVA contre Olivia Zémor. Ci-dessous un compte-rendu de ce procès qui s’est déroulé mardi à Lyon et s’est terminé à 22 H. Le tribunal rendra son jugement le 18 mai prochain. « Nos [...]
  • 14 février 1349 1200 juifs brûlés à S... Comme chaque année, le 14 février, grâce à Georges Yoram Federmann, on commémore le massacre de 1200 juifs à Strasbourg le 14 février 1349. Alors que la peste noire dévastait l’Europe, il a fallu trouver des boucs émissaires, accusés d’avoir empoisonné les puits. D’où cet holocauste de masse commis près de l’actuelle place de la [...]
  • Quel virus la préfète du Bas-Rhin cra... QUEL VIRUS LA PREFETE DU BAS RHIN CRAINT-ELLE LE PLUS? LA COVID 19 OU LA CONTESTATION? Interdiction de la manifestation du 31 décembre par la préfète du Bas-Rhin La manifestation organisée par Gilets Jaunes tous ensemble a été interdite par la préfète le 29/12/2020. Avec notre avocat Me Pialat, nous avons déposé un référé-liberté qui [...]
  • Mauvais traitements à l’Hôtel d... La Feuille de chou publie ci-dessous, avec l’autorisation du récepteur du courrier, la lettre du Contrôleur général des Lieux de privation de Liberté: Pour connaître ses droits et saisir, le cas échéant, le Contrôleur général des Lieux de Privation de Liberté [...]
  • La préfète du Bas-Rhin impose le même... La préfète impose à nouveau le même parcours, République-Etoile. Le déclarant , convoqué hier en fin après-midi par le Renseignement territorial a protesté vivement, en expliquant que l’inversion du trajet demandée avait comme but d’éviter les incidents de fin de manifs, le lacrymogène généreusement distribué, comme pour liquider les stocks 2020, et les interpellations qui [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.