Deux fois plus de métiers accessibles aux Roumains et aux Bulgares

Social-emploi-roms-Bulgarie-Roumanie-immigration-minorités
Deux fois plus de métiers accessibles aux Roumains et aux Bulgares (JO)

Arrete_du_01-10-212 métiers ouverts aux Roumains et Bulgares JO

PARIS, 14 oct 2012 (AFP) – L’accès à l’emploi des Roumains et des Bulgares
a été élargi à 291 métiers, contre 150 auparavant, dans des secteurs où les
employeurs peinent à recruter, selon un arrêté du 1er octobre publié dimanche
au journal officiel.
L’arrêté est signé du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, et du ministre
du Travail, Michel Sapin.
Parmi les professions nouvellement autorisées figurent la coiffure, la
réparation de carrosserie, le déménagement, l’entretien des espaces verts ou
encore le management de personnel de cuisine.
La liste complétée recouvre la plupart des secteurs, notamment le BTP
(ouvrier, couvreur, dessinateur…), l’hôtellerie (cuisinier, serveur…),
l’agriculture, la pêche, l’industrie (soudeur, mécanicien…), le commerce et
l’entretien. Mais aussi des fonctions dans le domaine de l’informatique, de la
banque et de la finance.
Cet assouplissement avait été annoncé le 22 août par le gouvernement, en
même temps que la suppression de la taxe que l’employeur devait verser pour
recruter les ressortissants européens de ces deux pays, majoritaires parmi les
Roms présents en France.
Roumains et Bulgares sont soumis jusqu’à fin 2013 à des restrictions. Outre
le fait d’exercer un métier autorisé, ils doivent encore disposer d’une
autorisation de travail délivrée par la préfecture. Les associations réclament
la “levée totale” des obligations transitoires imposées.
Pour le gouvernement, le quasi-doublement de la liste des métiers répond à
une “double préoccupation”. D’une part “anticiper progressivement l’entrée de
la Roumanie et de la Bulgarie dans le droit commun applicable à tous les
ressortissants communautaires, qui interviendra au plus tard le 31 décembre
2013”, avaient expliqué jeudi dans un communiqué les deux ministres.
D’autre part la mesure vise à “faciliter” leur “insertion” par le biais
d'”actions concrètes”, l’accès à l’emploi étant “une des clés principales de
cette insertion”.

Similar posts
  • Descente de police au sous-sol de la ... https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Flemedialive%2Fvideos%2F620073088748042%2F&show_text=0&width=476 Du jamais vu à Strasbourg. Alors que la manifestation des cheminots et des gilets jaunes s’était déroulée sans aucun problème en plein centre-ville de Strasbourg et que des personnes prenaient un pot dans le sous-sol du bar La Pérestroika, près d’une vingtaine de policiers dont plusieurs en civil et non identifiés par leur RIO, [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]
  • Signaler des exactions policières à A... DROIT DE MANIFESTER La Feuille de chou a reçu: Bonjour je vois que vous signalez des exactions policières, vous pourriez peut-être faire tourner ce mail ? Appel à témoins d’Amnesty aux personnes qui ont subi des violences policières… Solidairement Bonjour à tous, Je vous fais suivre un appel d’Amnesty International . Ils recherchent actuellement des [...]
  • D’un tractage Gilets jaunes à P... Ce matin, à 9 h, le responsable de la Feuille de chou était convoqué pour “Audition libre” à l’Hôtel de police de Strasbourg, “soupçonné d’avoir commis ou tenté de commettre l’infraction de atteinte à l’intimité de la vie privée par fixation, enregistrement ou transmission de l’image d’une personne.” L’OPJ qui avait convoqué étant absente, elle [...]
  • Protégée par Philippe et Castaner, la... Filmer la police: une circulaire ignorée des FOD https://www.montpellier-journal.fr/fichiers/circulairephotospolice.pdf Contrôle d’identité sans aucun motif, à l’arrêt de tram Faubourg-National, le 1er octobre 2019, vers 14 h, lors de la visite de Macron à Strasbourg. Le responsable policier s’empare brutalement du smartphone du contrôlé qui filmait l’action policière. Un peu avant, un véhicule de policiers en [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.