Soutien à Alima Boumediene-Thiery contre le Conseil de l’Ordre du Val-d’Oise

Alima Boumediene-Thiery contre le conseil de l’ordre du Val d’Oise
seconde audience LE 19 DÉCEMBRE 2012 à 10 H.

Rappel des faits :

Depuis décembre 2011, Alima BOUMEDIENE-THIERY a déposé sa demande d’inscription au barreau des avocats du Val d’Oise. Celle-ci lui a été refusée par le Conseil de l’Ordre du Val d’Oise, non pas pour des raisons de compétence ou des raisons juridiques, mais pour « son militantisme efficace dans le cadre de ses activités politiques », et notamment pour son combat en faveur du Boycott des produits israéliens dans le cadre de la campagne BDS pourrait être condamnable, donc qu’Alima BOUMEDIENE-THIERY puisse être condamnée, dans le futur, puisqu’elle affirme qu’elle va continuer ce type d’action, ferait d’elle quelqu’un de mauvaise moralité, indigne d’être avocate ?

Cette situation inédite, qui d’une part méprise la présomption d’innocence et d’autre part vise à criminaliser les opinions politiques en général, et les militants pour le droit du peuple palestinien en particulier, n’a pas sa place dans notre environnement de justice et de droit !

Alima a donc déposé un recours contre cette décision arbitraire, discriminatoire, et illégale du Conseil de l’Ordre du 95 devant la Cour d’Appel de Versailles.

Lors de l’audience du 14 novembre 2012, le président de la Cour d’Appel de Versailles se refusant de condamner le Conseil de l’Ordre, a demandé aux deux parties de trouver une conciliation pacifique pour une issue positive de cette situation (ce qui ne pouvait se réaliser que par l’inscription d’Alima BOUMEDIENE-THIERY au tableau de l’Ordre des avocats du Val d’Oise, médiation que les deux parties ont accepté.

Cette médiation a malheureusement échoué !

Malgré différents courriers échangés entre l’avocat d’Alima BOUMEDIENE-THIERY et le Conseil de l’Ordre, pour lui rappeler que celle-ci se tenait à sa disposition pour une audition, celui-ci s’est refusé de la convoquer pour l’entendre, comme l’avait demandé la Cour d’Appel de Versailles.

Quant au médiateur extérieur proposé par Maître Didier LIGER, avocat de Alima, en premier lieu Maître André DAMIEN pressenti mais dans l’incapacité de donner un avis en temps utile, puis en second lieu d’autres médiateurs proposés par l’avocat d’Alima mais toujours refusés par le Conseil de l’Ordre du Val d’Oise qui, pressé par l’avocat d’Alima, a fini par faire une troisième proposition. Alors que cet autre choix, proposé par le Conseil de l’Ordre, a été immédiatement accepté par Alima BOUMEDIENE-THIERY, celui-ci a attendu le 12 décembre 2012 pour le missionner !

Il est évident que le Conseil de l’Ordre n’a jamais voulu trouvé une solution amiable et qu’il continue à refuser l’inscription de Alima BOUMEDIENE-THIERY dans son barreau, au mépris total de la demande de la Cour d’Appel qui lui donnait une dernière chance de changer d’avis et au minimum de respecter la procédure en convoquant Alima pour une audition avec son avocat.

Ainsi, aucune solution n’ayant été trouvée, la Cour d’Appel de Versailles examinera à nouveau l’affaire le mercredi 19 décembre !

Les associations et les organisations politiques ainsi que les personnalités qui ont apporté tout leur appui à Alima Boumediene-Thiery, appellent tous les citoyens et toutes les organisations, attachés aux valeurs des droits humains et de démocratie à venir de nouveau la soutenir lors de son audience du mercredi 19 décembre à 10h à la Cour d’Appel de Versailles, 5 rue Carnot.

Le comité de Soutien

Voir sa composition ci-dessous

Pour donner votre soutien, faire partie du comité de soutien, nous informer de vos initiatives, nous vous proposons d’envoyer votre nom, prénom, qualité(s), département, à l’adresse : gilles.monsillon@free.fr

Avec la mention dans l’objet du message : En soutien à Alima BOUMEDIENE THIERY pour son recours

Et dans le texte du corps au minimum : Je conteste ce rejet, illégal et discriminatoire, j’appuie le recours déposé à la Cour d’Appel de Versailles.

Merci de diffuser autour de vous ce message en urgence sans oublier la presse locale

Mettre en exergue si le soutien concerne une organisation ou une association.

Suite à votre soutien, nous vous tiendrons au courant de la suite

Solidarité et Fraternité !

Gilles Monsillon

Comité de soutien à Alima Boumedienne Thiery pour son recours

déposé à la Cour d’Appel de Versailles du 14 Nov 2012

Avec le Soutien des organisations : De la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), du Syndicat des Avocats de France (SAS), Collectif National pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, de la (Coordination des Appels pour une Paix Juste au Proche-Orient) CAPJPO – Europalestine, de la Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique (FdG-FASE), du Mouvement des Objecteurs de Croissance (MOC),des Alternatifs, des Alter-ékolo, d’EuroPalestine, de l’association Yallah, de l’Association Abna Philistine (Enfants de la Palestine), la section L.D.H. « Istres-Ouest Provence », de l’AFPS Nord-Pas de Calais, de l’association ÉGALITÉ, du Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient, du Collectif Citoyen de la Vallée de l’Oise 95, de la Gauche Anticapitaliste (FdG-GA), La Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (F.T.C.R.),L’Union Juive Française pour la Paix (UJFP), de l’Association Couserans-Palestine, Association France Palestine Solidarité (AFPS) Alès-Cévennes, de l’Association Au Nom de la Mémoire, de la Coordination contre le Racisme et l’Islamiphobie, de l’Association Nanterre Palestine, de la Fédération des Associations de Solidarité avec les Travailleur-euse-s Immigré-e-s (FASTI), d’Evry Palestine, LDH Marseille 15-16,13,

Similar posts
  • Le massacre du 17 octobre 1961 à Pari... Quelques dizaines de participants ont assisté hier soir au FEC de Strasbourg à une conférence d’Olivier Lecour-Grandmaison, à la veille de la commémoration du soixantième anniversaire de ce massacre commis par les policiers dirigés par Maurice Papon, sous la présidence du général de Gaulle. L’orateur a souligné particularisme français où aucune reconnaissance ni réparation n’ont [...]
  • 5 octobre à Strasbourg: manifestation... Environ 1100 manifestants à Strasbourg avec CGT, FO, FSU, Solidaires, Soignantes libres 67. Place Kléber avant le défilé https://www.facebook.com/feuille2chou/posts/5018456941504106 Manifestation Grand-Rue Strasbourg et interview de François Ruffin Manifestation rue du Vieux-Marché-aux-Poissons https://www.facebook.com/feuille2chou/posts/5018612564821877 Le film de François Ruffin sur le travail invisible des femmes “Debout les femmes” a été projeté en sa présence hier soir devant [...]
  • Luttes pour la culture et manifestati... Parvis du TNS Jeanne Barseghian Manifestation contre les lois liberticides et la loi dite séparatisme Féminisme Gare de [...]
  • BDS: TEVA contre Olivia Zemor à Lyon Chères amies, Chers amis, Nous avons été très touchés par l’extraordinaire mobilisation en France et à l’étranger concernant le procès intenté par TEVA contre Olivia Zémor. Ci-dessous un compte-rendu de ce procès qui s’est déroulé mardi à Lyon et s’est terminé à 22 H. Le tribunal rendra son jugement le 18 mai prochain. « Nos [...]
  • Strasbourg contre les lois liberticid... [...]

2 Commentaires

  1. schlomo schlomo
    18 décembre 2012    

    elle n’est plus sénatrice et d’autres politiciens ont pu normalement se recycler comme avocat

  2. marco delvecchio marco delvecchio
    17 décembre 2012    

    C’est pas cette brave dame qui exigeait des passe droit parce qu’elle estimait que son salaire de sénatrice de 11.000€ par mois la laissait sans ressources ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.