Nettoyage de Roms à Strasbourg

P1290371

P1290372

A 3 semaines du 1er tour des élections municipales à Strasbourg, la chasse aux Roms s’accélère.

Outre un ostensible et excessif balisage des campements (poteaux de bois, quadrillage de rubans plastiques, balises de chantier…) qui, sous un faux prétexte ou de manière entièrement assumée, limite et restreint de plus en plus l’occupation actuelle des terrains, toute nouvelle installation est désormais guettée, les abris de fortune immédiatement détruits, et leurs occupants chassés. Des clôtures et des panneaux interdisant l’accès au public sont montés dans la foulée.

P1290382

tente-petite-forêt-f2c

Les occupants des 3 tentes photographiées ici, l’une sur le campement Petite Forêt, les deux autres en face de l’extension du dit Espace 16, rue des Remparts, ont fait l’objet de pressions et de menaces de la part de ceux-là mêmes qui sont qualifiés de “Mission Rom” par la ville de Strasbourg sous la responsabilité de deux élus (M.D. Dreyssé-EELV- et C.Spiry-PS-).

P1290389

P1290396

Ce matin, ils sont venus donner des coups de pied dans les tentes et ont averti que demain, jeudi, ils viendraient enlever ces abris de fortune.

Aucune pitié pour ces hommes et ces femmes, dont un bébé de 20 mois et ces enfants qui survivent sous la toile en hiver.

P1290376

ET lorsqu’ils demandent “où devons nous aller?”, la réponse leur est faite d’aller dans une autre ville, à Lyon ou ailleurs!

Ou bien, pire encore, il leur est dit que les tentes iront dans la poubelle à l’entrée de l’Espace 16, et eux avec !

Rappelons un fois de plus que la trêve hivernale concerne tous les modes d’habitats aussi précaires soient-ils, que ces populations européennes sont avant tout des pauvres, et que la soi-disant “Mission Rom” viole à la fois l’engagement du sénateur-maire de Strasbourg, Roland Ries, de reloger les expulsés des campements et la circulaire interministérielle d’août dernier.

Dans d’autres pays et/ou à d’autres époques, ces pratiques se nomment épuration ethnique…

Similar posts
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]
  • Grève et manifestation des soignant.e... Grâce à la nouvelle mobilisation des salariées de Rhéna venue de la base, une nouvelle manifestation s’est tenue de la clinique privée au Nouvel Hôpital Civil au service des urgences. Pendant que les directions syndicales perdent leur temps au prétendu “Ségur de la Santé” du gouvernement, et gaspillent la combativité qui s’était traduite à Strasbourg [...]
  • Manifestations pour le droit au logem... Hier, les Dernières Nouvelles d’Alsace n’ont rien vu des quatre manifestations place Kléber! 150 à 200 manifestants pour le droit au logement avec des SDF, des squatters, des Gilets jaunes qui ont défilé ensuite, un rassemblement pour la Palestine au pied de la statue Kléber, un autre d’Alsace-Syrie à 17h et Extinction Rébellion contre la [...]
  • Albert Memmi: pensée anticoloniale et... [ألبير ممّي : تناقض بين فكر مناهض للاستعمار والتزام بالصّهيونية] Albert Memmi : la contradiction entre une pensée anti-coloniale et un engagement sioniste http://tacbi.org/node/167 Albert Memmi, figure importante du mouvement anti-colonial, est décédé à Paris, le 22 mai dernier à l’âge de 99 ans. Il était né en 1920 à Tunis qu’il quitta définitivement après [...]
  • Pierre Pflimlin, le retour (dans les ... Les Dernières Nouvelles d’Alsace de ce samedi 27 juin 2020 s’intéressent à Pierre Pflimlin à l’occasion de l’anniversaire de sa mort il y a vingt ans. Le Journal, dans un petit papier non signé feint de s’étonner qu’aucune biographie complète n’existe sur l’ex- maire de Strasbourg et dernier président du Conseil de la IVe République [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.