Révolte populaire à Fergusson : Trois manipulations médiatiques

par Said Bouamama

Inégalités sociales massives, discriminations racistes insoutenables, harcèlement policier systématique et militarisation de la police…Les révoltes populaires en France, en Belgique ou aux Etats-Unis révèlent des points en commun. Les traitements médiatiques de ces révoltes sont également d’une similitude frappante avec les mêmes procédés de manipulation de l’information. Dès lors, la solidarité internationale avec les révoltés devient nécessaire.

La suite : http://bouamamas.wordpress.com/2014/09/19/revolte-populaire-a-fergusson-trois-manipulations-mediatiques/

a_ferguson_suis_je_le_prochain

Similar posts
  • Les hospitaliers des HUS devant lR... 80 manifestants devant l’Agence Régionale de Santé à Strasbourg à l’appel de trois syndicats hospitaliers, FO, la CGT et la CFTC. Après des prises de parole, ils se sont dirigés vers les quais et au passage ont “décoré” le siège du candidat macédonien Fontanel avec des tenus blanches trouées et des vielles baskets pour souligner [...]
  • La police évacue des grévistes à l... [...]
  • Commémoration du massacre des juifs d... [...]
  • Débrayage chez Punch Powerglide à Str... 70 salariés de l’équipe du matin ont débrayé chez Punch Powerglide, usine du Port du Rhin à Strasbourg contre le PSE qui comprend des départs volontaires et des suppressions d’emploi. De l’autre côté des grilles d’entrée des délégués CGT de plusieurs entreprises privées et publiques s’étaient rassemblés avec des Gilets Jaunes en soutien: cheminots, fonctionnaires [...]
  • Rassemblement devant le rectorat de S... https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10157987388948599/ Une petite centaine de personnels de l’Education nationale et des gilets jaunes devant le rectorat de Strasbourg rue de la Toussaint, de la maternelle à l’Université. Tous s’opposent à la casse des retraites solidaires. Les profs de lycée s’opposent à la destruction du bac national avec des épreuves locales qui comptent pour un tiers [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.