Commémorations des Morts de la rue à Strasbourg

P1380866

B1VlxX9CMAAyACA

 

Pour la première fois cette année, s’est ajouté à la cérémonie à l’initiative de l’aumônerie de rue en l’église protestante St Pierre le Vieux, un dépôt de gerbe par la Ville de Strasbourg en hommage aux morts de la rue, ceux-là mêmes auxquels la Ville ne propose aucune solution digne de logement et qui, tels des sous-citoyens, sont abandonnés à leur triste sort alors qu’en vertu d’une loi allemande ancienne en vigueur jusqu’en 2002 dans le droit local, elle se doit de le faire.

[L’aide sociale
Selon la loi du 30 mai 1908, les communes étaient obligées de secourir les personnes habitant sur leur territoire qui sont sans ressources. Chaque commune fixe le plafond de ressources conditionnant l’octroi de l’aide et choisit la forme de l’aide allouée (en espèces ou en nature : logement, nourriture, …).

La loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 l’a abrogée et intègre des dispositions spécifiques dans le nouveau code de l’action sociale et des familles (articles L 511-1 et suivants).] Wikipedia

Mais de la part du PS, nous ne sommes plus à un double discours près…

Eric Schultz était chargé de la cérémonie au nom de la Ville de Strasbourg, le Maire Roland Ries étant sans doute trop occupé à couper des rubans pour le faire lui-même. Quant aux adjoints chargés des Solidarités et de la Lutte contre les discriminations, ils étaient aux abonnés absents…

Le discours au nom du pouvoir local appelait, entre autre, à ne plus rendre invisibles certaines catégories de précaires et miséreux vivant sur le territoire strasbourgeois: les SDF délogés des abris et des ponts avant la saison touristique, les squatteurs expulsés par les forces de l’ordre et les Roms exilés en camp surveillé à 12 km du centre ville apprécieront…

 

 

 

 

 

 

 

P1380847

P1380842

P1380864

P1380867

P1380875

P1380852

 

Similar posts
  • 3e semaine de grève chez Kéolis-Strie... La Feuille de chou a accompagné des syndicalistes et des Gilets Jaunes venus soutenir les conducteurs grévistes de Kéolis-Stiebig. Nous avons été successivement sur deux des quatre sites de l’entreprise, à Illkirch-Graffenstaden, puis à Strasbourg. Mise à jour du 2 mars Correspondante Des nouvelles de la négociation avec la direction de l’entreprise. La direction a [...]
  • L’islamo-gauchisme selon Olivie... Intéressant éclairage d’Olivier Roy sur le terme islamo-gauchisme et plus généralement sur cette offensive réactionnaire, séparatisme … “D’où vient le terme ? Quels rapports entretiennent progressistes et islamistes ? Que révèlent ces polémiques, de nos dirigeants et du monde universitaire ? Le politologue Olivier Roy, professeur à l’Institut européen de Florence, analyse la polémique et [...]
  • La grève des conducteurs de Striebig ... La direction de Striebig a assigné les grévistes au tribunal. La séance s’est déroulée cet après-midi à 14h. Deux conducteurs CFDT et un conducteur CGT étaient présents, ainsi qu’une responsable CGT de l’UL-Molsheim et le correspondant de la Feuille de chou, gilet jaune par ailleurs. Deux autres soutiens étaient sur le parvis pendant le procès. [...]
  • Avant et après la manifestation du 20... Chaque manifestation à Strasbourg est suivie, et parfois précédée de répression policière ciblée donnant lieu à des inculpations pour des motifs divers, souvent très légers. Et des gardes à vue, GAV, en série. Plusieurs manifestants ont ainsi été interceptés, par la BAC en général, au centre ville, après la manifestation près de l’Hôtel de ville [...]
  • 400 manifestants à Strasbourg Le rassemblement lancé par Alsace Révoltéeet soutenu ici par le QG République Strasbourg commençait à 11h30 place de l’Etoile à Strasbourg. Peu à peu arrivaient des gilets jaunes d’Alsace, de Lorraine, de Franche-Comté, de Bourgogne, d’Allemagne aussi. Les Kurdes étaient aussi présents comme à chaque manifestation. Une première déclaration en préfecture prévoyait de démarrer place [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.