NOUS NE SOMMES PAS DANGEREUX, NOUS SOMMES EN DANGER !

12002053_10153662151799433_4163953121883680009_n

 

Une photo de cet enfant de trois ans relayée par les mots « l’humanité échouée » et voilà que les peuples des pays d’Europe découvrent la réalité et la vérité du slogan des sans papiers en lutte depuis 1996 : Nous ne sommes pas dangereux, nous sommes en danger !

Si nous venons ici, c’est parce que nous fuyons :

– les guerres, c’est ce qui arrive aujourd’hui aux Syriens, Libyens, Afghans, Irakiens, Yéménites, Maliens, Centrafricains, Nigérians, etc. Guerres menées par les puissances d’ici et leurs mercenaires «jihadistes» ou ethnicistes ;

– le sous développement entretenu par le pillage des richesses de nos pays par les Multinationales ;

– les plans libéraux dictés par le FMI, la Banque Mondiale, l’OMC, les Banques qui sont exécutés par les gouvernements néo-coloniaux de nos pays qui engendrent chômage, exode rural, vie,chère, analphabétisme, illettrisme, la misère, etc ;

– les maladies endémiques comme Ebola, le Sida, le paludisme dues aux coupes sombres dans les budgets de la santé exigée par la finance internationale ;

– les dérèglements climatiques qui provoquent inondations, sécheresses, famines, incendies, etc ;

NON, NOUS NE VENONS PAS ICI POUR VOLER QUOI QUE CE SOIT ! NOUS CHERCHONS A SAUVER NOTRE PEAU PAR LE TRAVAIL ! Nous sommes les boat-people (1975) ou les Républicains Espagnols (1936) ou les Français sous l’occupation (1940) d’aujourd’hui.

Durant ces décennies les fascistes, les racistes ont déversé sur nous des mensonges pour détourner votre colère contre nous autres qui vivons comme vous de notre dur travail. Et les gouvernants successifs ont produit des lois et des politiques nous présentant comme une menace pour vous et des parasites pour le pays.

Votre formidable mobilisation solidaire pour accueillir les victimes des guerres de vos armées dans les autres pays oblige maintenant les autorités à parler « d’accueillir les migrants, les réfugiés ».

Mais l’expérience nous apprend qu’ils ont promis hier « le droit de vote » avant de le ranger dans un placard, hier contre les « quotas », ils en sont maintenant de chauds partisans, hier contre les « murs », ils en érigent partout de Mellila, Ceuta, en Hongrie, en Macédoine, aux USA et en Israël.

Ils sont pour la circulation de leur argent, de leurs capitaux, de leurs marchandises, des armes et des riches exploiteurs et contre celle des humains qui cherchent à échapper à la misère, la maladie, l’ignorance et à la mort.

L’Union Européenne est la première zone économique mondiale avec un produit intérieur brut (PIB) de 18.412 milliards $ US, soit 23,64 % du PIB mondial en 2014 pour 508 millions d’habitants. La France a 2.113,7 milliards d’euros de PIB pour 65 millions d’habitants. Alors que le Liban a un produit intérieur brut de 58,567 milliards $ US pour 4,500 millions d’habitants et la Jordanie a un PIB 38.15 milliard $ US pour 6,500 millions d’habitants, ces pays cumulent plus de 2 millions de réfugiés Syriens, toutes confessions confondues, chassés par la guerre barbare de Daesh, Al Nostra/Al Qaeda, rebelles soi-disant « modérés » et des théocraties des pétrodollars. Le Cameroun reçoit plus de 250.000 réfugiés Centrafricains pour un PIB de 32,5 milliards $ US et 22 millions d’habitants. N’est-il pas scandaleux que les Etats Européens fassent un tri sélectif ethniques, confessionnels et selon le diplôme en fonction de leurs besoins économiques?

Ensemble amplifions l’élan de solidarité populaire avec les migrants en revendiquant :

– l’accueil de tous les réfugiés qui risquent leur vie pour échapper à la misère et à la mort

– la cessation des interventions militaires à l’étranger

– la régularisation de tous les sans papiers avec la carte de 10 ans

– l’abrogation des lois racistes pour de nouvelles lois progressistes

– l’arrêt de la persécution de Rroms

– le droit de vote aux immigré(e)s

– l’égalité des droits pour l’immigration et les peuples

Fait le 14/09/15

Manifestation à 18h, tous les mercredis Place de la République à Lille

http://leblogducsp59.over-blog.com

 

Similar posts
  • 2000 manifestant.e.s à Strasbourg pou... Deux mille personnes ont participé à la manifestation pour le pouvoir d’achat et la défende des retraites à Strasbourg. Les jeunes tenaient la tête du cortège et scandaient de nombreux slogans. La CGT était en force comme d’habitude, suivie de Solidaires, de la FSU, de quelques militants FO ainsi que du PCF, du NPA, de [...]
  • D’Ailleurs Nous Sommes d’... Pendant que la ville de Strasbourg et la préfecture se renvoient la balle depuis des semaines pour accueillir dignement la centaine d’exilés de la place de l’Etoile, des militants solidaires de D’Ailleurs Nous Sommes d’Ici sont intervenus depuis la tribune du Conseil municipal de Strasbourg décentralisé au Palais des Fêtes. A noter que les Dernières [...]
  • Manifestations à à Strasbourg: antinu... Plusieurs rassemblements ce samedi à Strasbourg. Place Kléber une association pro-nucléaire tenait un stand sur un coin de la place, les antinucléaires leur faisaient face de l’autre côté, pour répondre à leurs mensonges. France 3 Alsace n’a vu que les pro-nucléaires, malgré la présence auprès des antinucléaires du député de Strasbourg Fernandez! Place Gutenberg 300 [...]
  • Manifestation solidaire des migrants ... Une centaine de manifestants.e.s ont défilé hier de la place de l’Etoile au centre ville de Strasbourg avant de retourner au point de départ, le campement précaire toujours plus grand des migrant.e.s situé face au bâtiment de la mairie de Strasbourg et de l’Eurométropole. La préfète avait interdit l’accès à la place Broglie où se [...]
  • Raymond-Emile Waydelich: Lydia Jacob ... Vernissage à la Galerie L’Estampe hier à Strasbourg. Beaucoup de monde dans la petite galerie pour voir et revoir les oeuvres de Waydelich anciennes, récentes et nouvelles. Le peintre avec ses 84 ans bien sonnés poursuit l’aventure de sa Lydia Jacob Story. Longue vie à R.E. [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.