Dames pipi en colère !

P1530126

Grève générale dans les toilettes publiques de Strasbourg !

Ce mardi, celles (et ceux) qu’on appelle pompeusement “préposé(e)s aux toilettes publiques” ont fermé leurs lieux de travail situés sur ou sous les places centrales de Strasbourg pour venir soutenir leurs collègues des toilettes de la place d’Austerlitz, récemment condamnées par la Ville au prétexte, entre autre, que les cars de touristes-usagers stationnent désormais place de l’Étoile. Selon cette même logique, la Ville ne ré-ouvrirait les toilettes publiques de la place d’Austerlitz qu’au moment du Marché de Noël. Un service public réservé aux touristes qui en dit long sur la considération qu’à la Ville des usagers strasbourgeois !

Mais, il y a plus grave : cette décision municipale parait répondre à une double volonté : celle d’externaliser -c’est à dire privatiser- ce service public, et celle, non avouée mais vraisemblable, de profiter de la fermeture des WC publics pour chasser les SDF, usagers des lieux, de la place d’Austerlitz. Ces deux points sont évoqués et dénoncés par les représentants syndicaux et les personnels. La volonté municipale de vider la place d’Austerlitz de ses miséreux nous semble d’autant plus évidente que les exemples et méthodes du même type se multiplient depuis des années à Strasbourg : supprimer un service pour supprimer les usagers indésirables…

Nous avions notamment traité du sort exemplaire de la place Merian dans un article en juillet dernieret pas plus tard qu’il y a 5 jours ( le 17 septembre), nous avons vu la place du Pont aux chats vidée de ses habitués, puis entièrement entourée sur les trottoirs de barrières métalliques gardées par des vigiles, occupée sur ses 2/3 par une gigantesque tente abritant un buffet de petits fours. La raison de tout ceci : le patron du restaurant Capriciosa qui, avec quelques amis politicards, a festoyé toute la soirée sur une place publique privatisée pour l’occasion, sans doute grâce à l’autorisation de la Ville, et transformée en véritable forteresse contre les habitants et habitués du quartier !

 

P1530111

P1530113

P1530112

P1530117

P1530120

P1530122

P1530123

P1530124

P1530125

P1530128

P1530129

P1530130

P1530131

P1530135

 

Similar posts
  • Manifestation 14 de l’Intersyndicale,... 5 à 6000 personnes à la manifestation du 6 juin à Strasbourg. Beaucoup de jeunes très motivés, des cortèges syndicaux maigres. C’est le prix à payer pour la date tardive de ce cortège voulu pas l’Intersyndicale et démotivante pour le public. Mais le gouvernement Macron-Borne n’a pas gagné malgré les manœuvres indignes pour empêcher les [...]
  • Fête de l’Humanité 67 à Strasbo... La Feuille de chou s’est rendue à la Fête de l’Humanité en milieu de l’après-midi, après la brocante de la Krutenau, afin d’écouter les débats. Un premier débat rassemblait les deux députés LFI et EELV de Strasbourg, Emmanuel Fernandez et Sandra Régol, ainsi que Yann Brossat du PCF, adjoint au logement d’Anne Hidalgo à Paris [...]
  • Manifestation retraites à Schiltighei... Devant la permanence du député macroniste de Schiltigheim, Bruno Studer, absent. Une vingtaine de personnes se sont rassemblées à partir de 16h sur la place Alfred Muller, sur le côté de la mairie de Schiltigheim avant de partir en micro-manif par la rue Principale et retour, puis trajet court vers la permanence du député Bruno [...]
  • La Situation /Jérusalem-Portraits sen... Capture faite le 9 avril [...]
  • Non à l’école 4.0: rassemblemen... Plusieurs dizaines de manifestant.e.s sont intervenu.e.s hier devant le bâtiment du Conseil régional du Grand-Est (Test?) pour dénoncer la numérisation de l’école, appelée Ecole 4.0 d’après des normes économiques, industrielles et financières. La région Alsace qui souvent essuie les plâtres a déjà mis ça en place dans les lycées privant les usagers de tout manuel [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.