La Coordination Permanente des Medias Libres dénonce à nouveau les violences policières et judiciaires à l’encontre des journalistes et médias.

La Feuille de chou est membre de la Coordination Permanente des Medias Libres.

 

defautblog1-500x300

 

COMMUNIQUE CPML

capture-decran-2016-11-24-a-19-53-22

 

La Coordination permanente de Médias Libres tient par ce communiqué à dénoncer, de nouveau, les violences, les pressions, les intimidations policières et judiciaires à l’encontre des journalistes et des médias qui se multiplient depuis quelque temps, souvent sous couvert de l’état d’urgence.

Dernièrement, à plusieurs reprises, des photographes, des vidéastes et des reporters, amateurs/amatrices ou professionnell.e.s ont été visé.e.s délibérément pour empêcher leur travail d’information, avec pour objectif de faire taire toute voix, tout regard qui iraient à l’encontre du pouvoir et de l’état et qui questionneraient son fonctionnement.

– Le 6 août 2016, à la frontière italienne, du côté de Vintimille, Benjamin Terrazas, qui faisait un reportage sur les réfugié.e.s a été interdit de s’approcher à moins de 10 km de la frontière italienne [1].

– Le 26 octobre dernier, des journalistes de Médiacoop qui suivaient la manifestation toulousaine en hommage à Rémi Fraisse, militant écologique tué à Sivens par les forces de l’ordre, ont été insultés et mis à terre [2].

– le 16 novembre, Radio Canut, basée à Lyon, a été perquisitionnée à cause d’une blague de 2 de ses animateurs au sujet des manifestations des policiers [3].

– Le 19 novembre, le journaliste Gaspard Glanz qui souhaitait faire un reportage sur la destruction de la jungle de Calais a été arrêté à Calais, interdit de présence sur le territoire calaisien et il est poursuivi en justice pour des motifs fallacieux [4].

D’autres journalistes qui souhaitaient suivre la destruction ont tout simplement été empêchés de le faire par la mise en place de barrage ou violentés comme le collectif Bon Pied Bon Oeil et Actividéo sous couvert de l’état d’urgence [5].

 

A l’heure où quasiment tous les grands médias, écrits et audiovisuels, appartiennent à des milliardaires ou à des grandes entreprises [6], à l’heure ou La liberté de la presse subit des attaques régulières : loi sur « le secret des affaires » en 2015 [7], procès d’oligarques contre les médias libres [8], ou, en ce moment, projet de loi « Egalité et citoyenneté » [9], le travail des médias indépendants et alternatifs qui se battent pour apporter une information libre, se voit donc menacé.

Nous apportons également notre solidarité et notre soutien aux mouvements de contestations, aux militants, aux citoyen.enes, aux avocat.e.s, aux associations qui subissent le même type de traitement avec notamment des assignations à résidence massives et abusives, des arrestations, des procès :

  • communiqué contre la répression préventive des multiples composantes en lutte contre le projet de l’aéroport de Notre-Dames-des-Landes [10]
  • communiqué du collectif Gisti contre l’arrêté portant création d’une zone de protection, qui a privé des milliers de personnes du droit fondamental d’être informées sur leur situation juridique et des millions de personnes d’être réellement informées de la répression lors de l’évacuation du camp de Calais [11].
  • Les avocats interdits pendant le démantèlement du bidonville de Calais [12]
  • À la frontière franco-italienne, les habitants de la vallée de la Roya risquent la prison pour avoir aidé les migrants [13].

 

Nous tenons par ce communiqué à exprimer notre volonté de ne pas laisser faire, de ne pas nous laisser faire et de nous battre pour protéger l’information, les enquêtes, les reportages qui ne se laissent pas guider, orienter par quels que pouvoirs que ce soit.

 

——————————————

[1]               http://roya06.unblog.fr/2016/11/03/mobilisation-jeudi-3-novembre-8h30-rebellion-et-outrage/

[2]               http://www.mediacoop.fr/rubrique/enquetes/altercation-avec-la-police-lors-du-rassemblement-en-hommage-remi-fraisse

[3]               http://rebellyon.info/Radio-Canut-perquisitionnee-a-cause-d-une-17102

[4]               https://reporterre.net/Le-journaliste-Gaspard-Glanz-poursuivi-en-justice-et-empeche-de-travailler 

[5]               https://youtu.be/hD0cyyPsGhc

[6]               http://www.acrimed.org/Medias-francais-qui-possede-quoi

[7]               https://reporterre.net/Seul-le-retrait-de-l-amendement

[8]               https://reporterre.net/Vincent-Bollore-designe-comme-accapareur-de-terres-et-censeur-d-internet-au

[9]          https://reporterre.net/La-liberte-de-la-presse-menacee-au-Senat)

[10]             http://www.alternatifs44.com/2016/11/notre-dame-des-landes-le-mouvement-anti.html

[11]            http://www.gisti.org/spip.php?article5494

[12]            http://cnb.avocat.fr/Les-avocats-interdits-pendant-le-demantelement-du-bidonville-de-Calais_a2805.html

[13]            http://www.bastamag.net/A-la-frontiere-franco-italienne-les-habitants-de-la-vallee-de-la-Roya-risquent

Similar posts
  • Décès de Raymond Gurème Archives Feuille de chou https://la-feuille-de-chou.fr/archives/89755 https://la-feuille-de-chou.fr/archives/89877 [...]
  • Décès d’Anise Postel-Vinay, rés... https://fr.timesofisrael.com/deces-de-la-resistante-francaise-anise-postel-vinay/ [...]
  • Lu dans les DNA: football, préfète et... Football, préfète et carte vitale Après le match de football du Stade Paco Matéo aux Poteries, à Strasbourg, les autorités demandent aux participants de se présenter pour un dépistage au Parlement européen. “Il ne s’agit pas d’un piège pour que la police récupère ensuite ces personnes...” précise la préfète de choc, Josiane Chevalier. Cependant, pour [...]
  • La démocratie et les libertés bafouée... Communiqué de presse Etat d’urgence sanitaire : La démocratie et les libertés bafouées Depuis deux mois que nous subissons les flux d’informations en direct (qui laissent peu de place à l’esprit critique et à la réflexion), nous sommes tous devenus des  épidémiologistes, des virologues et nous discutons des effets comparés de la chloroquine ou du [...]
  • Pas de brevet sur les plantes et les ... C’est officiel, nous avons gagné ! Les plantes et les animaux sélectionnés de manière conventionnelle (non-OGM) ne peuvent être brevetés [1]. Tout ça semble être une évidence et pourtant, des entreprises comme Bayer (de Bayer-Monsanto), Syngenta et Carlsberg ont tout fait pour l’éviter. Sans les brevets, elles ne peuvent contrôler et tirer profit des informations [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.