Deuxième manifestation de femmes et d’enfants tchétchènes à Strasbourg

80 personnes se sont rassemblées à l’appel de RESF 67 autour de plusieurs mères tchétchènes avec des enfanst en bas âge, qui demandent l’asile en France mais ne sont pas logées par le 115 à Strasbourg.
Parmi elles, une jeune femme seule, avec un enfant en bas âge, et enceinte de 9 mois, qui se demande avec angoisse qui va garder son enfant pendant qu’elle sera à la maternité.
Grâce à la solidarité improvisée de Strasbourgeois, elles ont pu
trouver un abri provisoire lundi et mardi soir, mais c’est à l’État et à la ville de Strasbourg de trouver une solution.

http://www.dailymotion.com/video/xd46cg_femmes-et-enfants-tchetchenes-a-la_news

Certains de leurs maris ont été expulsés par le préfet du Bas-Rhin en Pologne, sous prétexte que c’est le premier pays de l’Union européenne où elles sont entrées qui doit leur donner l’asile.
Mais il faut savoir que la Pologne ne délivre pas de droit d’asile, et, pire encore, les expulse vers l’Ukraine où elles sont ensuite renvoyées dans la Russie de Medvedev-Poutine, lesquels soutiennent le régime de terreur anti-Tchétchènes à Grozny.
Que des choses aussi ignobles arrivent dans la prétendue capitale de l’Europe où siège la Cour européenne des droits de l’homme, en dit long sur l’humanisme européen!
Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.