« Grand débat » organisé par Thierry Michels, député LREM de Strasbourg



Comme beaucoup de gens, en particulier de #giletsjaunes, je ne crois pas à la pertinence du dit « Grand débat » lancé par le président de la République dans sa lettre aux Français.

Quand on la lit, on comprend vite que ce débat a pour fonction de s’opposer au mouvement social qui a maintenant deux mois par des bla-bla synthétisés par on ne sait qui ni comment. Macron affirme d’ores et déjà qu’il continuera sa politique dont les résultats finiraient par résoudre les problèmes posés par les citoyens.

On a voulu tenter l’expérience et on s’est inscrit au débat organisé par le député Thierry Michels à l’Engees à Strasbourg.

Belle salle, 200 personnes au moins, succès numérique, alors même qu’il fallait s’inscrire dans un fichier LREM dont bien sûr on peut sortir dès qu’on le souhaite.

A l’extérieur de la salle, deux cars de police veillaient aux éventuels perturbateurs… Il n’y en eu pas, mais la tonalité des interventions du public a été très critique par rapport au gouvernement et à sa majorité ainsi qu’au président.

A l’applaudimètre, c’est l’intervention contre le GCO et l’enfouissement à Stocamine qui a été plébiscitée…

Le député avait imprudemment justifié le petit nombre d’exemplaires de documents distribué par la nécessité de sauvegarde des arbres! Au moment où Vinci détruit la forêt du Krittwald à Vendenheim pour y construire un couloir à camions.

Ces débats sont apparus comme on s’en doutait comme un vaste défouloir qui ne sera suivi de rien d’autre, sauf à la marge, que la continuation de la même politique économique libérale et antisociale.

Les Gilets Jaunes ont donc un boulevard devant eux!

Similar posts