Edson Laffaiteur devant le Tribunal d’instance pour avoir mis à l’abri des centaines de sans logis

Une quarantaine de personnes ont accompagné Edson Laffaiteur de La roue tourne ce matin devant le Tribunal d’instance où il était déféré par la Ville de Strasbourg alors qu’il s’était déclaré seul responsable de l’occupation du bâtiment Gruber, route des Romains, où il a logé pendant des mois des centaines de sans-abri.

Des squatteurs du Port du Rhin qui se sont vu couper l’électricité étaient présents en soutien. La présidente du Port autonome n’est autre que Catherine Trautmann…

Il était défendu par Me Sophie Schweitzer de la LDH contre Me Burgun avocat habituel de la Ville (celui qui a perdu les deux procès de la Feuille de chou…).

Le jugement a été mis en délibéré au 9 juillet. D’ici là, le maire aura changé après le second tour du 28 juin qui voit s’affronter Jeanne Barseghian des Verts, Catherine Trautmann du PS et la liste de droite
unifiée Fontanel-Vetter.

Aucun des candidats ou de leur représentant n’était présent; c’est dire si le problème des mals-logés les intéresse!

Similar posts
  • Strasbourg 15000 dans la rue contre l... https://www.facebook.com/557053598/videos/844495146640234/ https://www.facebook.com/557053598/videos/734646144943821/ Prochaine manifestation samedi 4 février 2023 14 h place Kléber [...]
  • Les retraités contre la contre-réform... Actifs dans les mobilisations, les retraités ne lâchent rien. Non, les retraités ne sont ni favorables ni indifférents à la réforme des retraites. Ils en sont tout aussi victimes que les actifs. Ils sont déjà victimes des réformes passées. Les projections du COR montrent l’appauvrissement des retraité·es actuel·les et futur·es par la désindexation des pensions [...]
  • Rafle à Marseille en 1943 Quatre-vingts ans après, la ville de Marseille, dans le sud de la France, organise dimanche des commémorations exceptionnelles autour des rafles de 1943 et des destructions des vieux quartiers pendant la Seconde Guerre mondiale, qualifiées par le maire de la deuxième ville de France de « crime contre l’humanité ». « Ce qui s’est passé [...]
  • Des écrivains alsaciens face à la gue... [...]
  • “Proche-Orient: l’UE comp... [...]