Des milliers d’Israéliens défilent à Tel Aviv pour les droits de l’Homme

Une bonne nouvelle, enfin…

TEL AVIV, 10 déc 2010 (AFP) – Des milliers d’Israéliens juifs et arabes, auxquels se sont joints des demandeurs d’asile étrangers, ont manifesté vendredi à Tel Aviv pour une vie dans “la dignité et la liberté” et contre la montée de l’extrémisme, pour la journée internationale des droits de l’Homme.
Les manifestants — 10.000 selon les organisateurs — ont défilé dans le centre de la métropole en brandissant des banderoles proclamant “Les droits de l’Homme s’appliquent pour tous les hommes”, ou fustigeant la poursuite de l’occupation israélienne des Territoires palestiniens.
Plusieurs centaines de demandeurs d’asile et travailleurs immigrés originaires d’Afrique ont participé à la manifestation derrière le slogan: “Les demandeurs d’asile ne sont pas des criminels”, selon un photographe de l’AFP.
“C’est une expression de protestation contre la vague grandissante de racisme”, a expliqué à l’AFP Hagaï Elad, directeur de Association pour les droits civiques en Israël (ACRI), organisatrice de la marche à laquelle des dizaines d’ONG avaient appelé.
“Ce qu’il se passe en Israël depuis 18 mois est très grave. La discrimination est partout (…). La démocratie subit des attaques sur tous les fronts, et ces attaques proviennent du gouvernement lui-même”, a-t-il déploré.
Les organisations israéliennes de défense de droits de l’Homme sont régulièrement accusées par le gouvernement de droite de Benjamin Netanyahu de “faire le jeu du terrorisme”, comme l’a encore affirmé vendredi le vice-ministre des Affaires étrangères, Danny Ayalon.
En Israël, les autorités redoublent d’efforts pour endiguer l’afflux de migrants africains, en majorité Soudanais et Erythréens. Et l’extrême-droite, représentée au gouvernement, poursuit sa campagne contre la minorité arabe accusée de déloyauté envers l’Etat juif.
Une vive polémique a éclaté cette semaine après que 300 rabbins ont signé un appel contre la location et la vente de maisons à des non-juifs, une mesure qui vise d’abord les Arabes israéliens.


AFP le 10/12/2010 à 14:49
Similar posts
  • 14 février 1349 1200 juifs brûlés à S... Comme chaque année, le 14 février, grâce à Georges Yoram Federmann, on commémore le massacre de 1200 juifs à Strasbourg le 14 février 1349. Alors que la peste noire dévastait l’Europe, il a fallu trouver des boucs émissaires, accusés d’avoir empoisonné les puits. D’où cet holocauste de masse commis près de l’actuelle place de la [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Non à la dissolution du CCIF! [...]
  • Des milliers de travailleurs sans-pap... Marche nationale des sans-papiers à Paris from feuille de chou on Vimeo. Marche nationale des sans-papiers from feuille de chou on Vimeo. à suivre, vidéos et récit de la [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.