Communiqué du Syndicat des Avocats de France sur la loi “Cazeneuve” : RESPECTONS LES LIBERTES INDIVIDUELLES !

logo-2

Selon la procédure d’urgence le Parlement s’apprête à adopter une énième législation de lutte préventive contre le terrorisme.

Le SAF déplore que dans une parfaite continuité avec le mouvement législatif initié par la loi du 4 mars 2002, des lois sur la sécurité intérieure et des lois Perben notamment, le législateur poursuive dans une voie qui au mépris des libertés fondamentales a montré sa totale inefficacité.

Ce n’est pas par des atteintes répétées aux libertés individuelles, définies dans l’urgence de l’événement particulier, que l’Etat apportera une réponse effective et pérenne à une préoccupation légitime.

En conséquence le SAF :

· condamne avec force une loi qui sous couvert de répondre à la situation potentielle des centaines d’individus instaure, sous le contrôle et à l’initiative de l’autorité administrative, une rétention de sûreté préventive sur le territoire national sans que les critères d’une telle décision gravement attentatoire à la liberté fondamentale de libre circulation soient précisément définis et soumis au contrôle effectif et sérieux du gardien des libertés individuelles qu’est le juge judiciaire.

· condamne avec la même force un projet de loi, initié par le Ministre de l’Intérieur, qui tend à élargir insidieusement le champ des procédures et incriminations d’exception à des situations qui n’ont aucun lien avec une réelle entreprise à visée terroriste mais qui permettront aux juridictions d’exception notamment – les JIRS – de prospérer sur une philosophie sécuritaire au mépris le plus absolu des libertés fondamentales.

· rappelle que l’actuelle majorité avait elle-même invoqué le caractère nécessairement provisoire des législations adoptées dans l’après 11 septembre 2001 dont elle mesurait le caractère attentatoire aux libertés individuelles.

· regrette et dénonce vigoureusement une législation qui sous prétexte de lutter légitimement contre des comportements minoritaires vient conforter la philosophie du tout sécuritaire dans l’ensemble du champ de la justice pénale.

Paris le 18 septembre 2014

http://www.lesaf.org/blog-defense-penale.html?fb_744340_anch=1718457

Similar posts
  • Des milliers de manifestants contre l... On était des milliers de femmes et d’hommes, de familles avec des enfants de tout âge pour défiler contre l’islamophobie insupportable en France, le jour même où Le Monde publiait deux pages d’interview de Renaud Camus, un des intellectuels dévoyé responsable de la prétendue théorie du grand remplacement. Il y avait des musulmans et des [...]
  • Un tunnel ferroviaire fret sous Offen... Vinci,le gouvernement et la plupart des élus alsaciens nous ont expliqué en long, en large et en travers que le Grand Contournement Ouest était nécessaire. Dans un premier temps c’était pour résorber le trafic pendulaire, un très gros mensonge. Puis la vérité est apparue: il s’agit d’un maillon essentiel, d’un point de vue capitaliste libéral, [...]
  • Droit au logement: un sursis pour les... Plusieurs dizaines de personnes ce matin devant le Tribunal d’instance de Strasbourg où Edson Laffaiteur, défendu contre la Ville de Strasbourg, par Me Sophie Schweitzer de la LDH, était convoqué comme responsable de la Roue tourne qui a ouvert l’Hôtel de la Rue abritant à ce jour 167 personnes, femmes, hommes, enfants scolarisés qui échappent [...]
  • 6e jour de grève des facteur.trice.s ... Dès ce lundi 28 octobre 2019, les FACTRICES ET FACTEURS de Villé entameront leur 6ème jour de grève. Un sketch pour bien commencer la semaine : LA LUTTE CONTINUE FACE A UNE DIRECTION QUI JOUE LE POURRISSEMENT DU CONFLIT. · Les agents revendiquent le maintien de 9 tournées sur le site de l’Unité de Distribution [...]
  • “Déficit de la Sécurité sociale... [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.