Michel Lucas est-il propriétaire des journaux du groupe Crédit Mutuel?

Michel Lucas grand ordonnateur du Crédit se présente en tant que propriétaire de journaux alors que sauf erreur, la CMDP appartient à tous ses mutualistes,.. à ses clients sociétaires, si l’on en croit la pub… M. Lucas convoite « L’Est républicain » qu’il présente comme étant en mauvaise posture économique.

Dans le blog du journal Libération, un internaute s’interroge :

« Le Crédit Mutuel

est une banque en principe mutualiste, je m’étonne de lire une phrase telle que celle qui est rapporté dans la conclusion de l’article.
“Pour l’instant, je ne suis toujours pas propriétaire du groupe L’Est Républicain”.

Encore un technocrate qui se croit propriétaire de l’entreprise mutualiste qui l’emploie.
D’ailleurs comment expliquer qu’une banque mutualiste soit propriétaire de groupes de presse régionaux. Est-ce la vocation de cette banque ? Ces investissements sont-ils fait dans l’intérêt des mutualistes?

La technique est rodée. La banque prête de l’argent au journal pour devenir son principal créancier et reprend le journal quand il est en grande difficulté. La suite tout le monde la connaît. Mutualisation des moyens matériels et humains. C’est à dire, réorganisation, restructuration et suppression de postes.

Le Crédit constitue depuis des années un empire de presse régionale. Je suis coopérateur dans cette banque et franchement je m’interroge sur les motivations de ses dirigeants. Légalement, les mutuelles doivent constituer des réserves de sécurité. La presse écrite régionale, déficitaire est-elle le meilleur placement pour ce faire ? »

Mercredi 03 août 2011

——————————————————————————————————–

L’article paru dans Libé :

Médias 02/08/2011 à 19h50
L’Est Républicain est «en cessation de paiement»

Le PDG du Crédit mutuel, Michel Lucas, qui a racheté le quotidien L’Est Républicain, a estimé que le journal était “en cessation de paiement”, lors d’une rencontre avec les élus du comité d’entreprise lundi, a-t-on appris mardi de source syndicale.

Selon le syndicat L’Est media CGT, M. Lucas a également annoncé le départ du directeur général de L’Est Républicain, Gérard Colin, dont l’intérim sera assuré par Pierre Wicker, ancien directeur général du Républicain Lorrain.

“Pendant trois ou quatre ans, le Crédit mutuel a joué le jeu en tant que banquier. Aujourd’hui, la boîte est en cessation de paiement. On aurait pu rectifier le tir avant”, a déclaré le PDG du Crédit mutuel, selon le compte rendu du syndicat dont l’AFP a obtenu copie.

Les élus du CE ont déploré que “dans les propos (de Michel Lucas), il n’y ait pas grand-chose de concret et de constructif pour l’avenir de L’Est Républicain”, alors que le nouveau propriétaire a indiqué qu’il allait “mutualiser les informations” de différents titres de presse dont il est propriétaire.

Lundi matin, les membres du comité d’entreprise des Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA), qui font partie du groupe Est Républicain, n’avaient pas non plus obtenu de réponses concrètes à leurs interrogations de la part de Michel Lucas.
Inquiétude des syndicats

“Nous ne sommes pas rassurés du tout” car M. Lucas “a eu des propos très flous sur l’indépendance des rédactions et le pluralisme de l’information”, avait confié à l’AFP un représentant syndical des DNA.

L’Autorité de la concurrence a annoncé le 12 juillet avoir autorisé sous conditions la prise de contrôle du groupe L’Est républicain par le Crédit mutuel intervenu fin 2010 et qui a donné naissance au premier groupe français de presse quotidienne régionale.

La Banque fédérative du Crédit mutuel (BFCM) détenait notamment L’Alsace-Le Pays, Le Républicain lorrain, Le Progrès, Le Dauphiné libéré, Le Journal de Saône-et-Loire et Le Bien public. Elle a ajouté à son portefeuille L’Est républicain, Vosges Matin, Le Journal de la Haute-Marne et Les DNA.

“Le rachat des journaux ne sera valable que dans deux mois (une fois le délai d’appel passé). Pour l’instant, je ne suis toujours pas propriétaire du groupe L’Est Républicain. Il va falloir détricoter les comptes. Tant que je ne les ai pas eus, je ne peux rien dire”, a encore indiqué M. Lucas au CE de L’Est Républicain.

La direction du Crédit mutuel n’était pas immédiatement joignable pour commenter cette réunion.

(Source AFP)

Similar posts
  • Plus de 750 manifestants à Wittelshei... L’Alsace, dans un premier temps, annonce 300 manifestants, puis le nombre passe à 500. Le Journal du Crédit Mutuel est loin du compte. Et les organisateurs ont un critère irréfutable: ils ont distribué les 750 masques de papier fabriqués par leurs soins, et il en a manqué. Il est très rare de voir une manifestation [...]
  • Les anti-GCO s’invitent au lanç... Une petite vingtaine d’anti-GCO résolus ont pris l’air ce matin à Vendenheim pour assister au lançage du viaduc qui doit permettre au GCO de franchir le canal de la Marne-au-Rhin, le TGV Paris-Strasbourg, la voie ferrée Strasbourg-Haguenau et la route. Les journalistes, peu nombreux d’ailleurs, – DNA, Alsace 20 et Radio France- avaient été invités [...]
  • Zadistes devant le TGI de Strasbourg:... FB retrouvé le 26 11 19 Alors que je filmais et photographiais l’événement du procès au TGI de Strasbourg, intenté contre 12 zadistes inculpés pour des “violences” aux gendarmes qui précisément leur faisaient forte violence autour de la cabane construite de nuit sur un chantier GCO près de Pfettisheim, comme on peut le constater sur [...]
  • Nancy Acte 44: 1500 gilets jaunes et... DNA, menteurs! Gazage des manifestants, et de la Feuille de chou, devant l’Hôtel de police (6’44) 14 septembre, Nancy acte 44. La presse aux ordres donne 700 manifestants à Nancy! C’est le comptage de la police, de l’Est républicain (appelé aussi Est répu-gnant), repris par les Dernières Nouvelles (poubelles?) d’Alsace du groupe EBRA (m’en tombent)-Est [...]
  • Commémoration à Strasbourg de la rafl... Cent cinquante personnes environ se sont rassemblées dimanche 21 juillet à Strasbourg, Allée des Justes, sur l’emplacement de l’ancienne synagogue incendiée par les nazis lors de l’annexion de l’Alsace-Moselle par Hitler. Comme chaque année, il s’agissait de commémorer la rafle du Vel d’Hiv les 16/17 juillet 1942 à Paris où plus de 12000 juifs, dont [...]

3 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    4 août 2011    

    Gaza, victime du blocus israélien, est une prison à ciel ouvert d’où il est très difficile de sortir

  2. Schlomo Schlomo
    4 août 2011    

    c’est justement pour cette raison que M. Lucas n’est pas le propriétaire, car au Crédit Mutuel ce sont les sociétaires qui (en théorie) sont propriétaires

  3. Elie Elie
    4 août 2011    

    A l’origine du crédit mutuel , il y a la volonté de mutualisme…Ne l’oubliez dans vos diatribes hystériques contre les DNA..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.