GCO : Etat des lieux des sondages archéologiques et géotechniques sur 24 km (Mise à jour)

Les différents documents transmis aux mairies par Arcos et la Préfecture permettent aujourd’hui de mieux comprendre le déroulement de la phase 1 du chantier du GCO, à savoir, les sondages géotechniques et archéologiques.

A la demande d’Arcos-Vinci, les 24 km du tracé ont été subdivisés en 6 tronçons. Les 2 opérateurs de sondages archéologiques (INRAP et Archéologie Alsace) se sont répartis chacun 3 tronçons, l’opérateur unique de sondages géotechniques (Fondasol) couvre lui les 24 km du tracé, les foreuses étant la plupart du temps présentes à proximité des sondages archéologiques, avec une possible confusion qu’on imagine volontaire, ou du moins, bienvenue….

DSC08058

 

En ce qui concerne les équipes sur place : côté archéologique, on a observé 3 pelleteuses par tronçon -donc 3 conducteurs de pelleteuses par tronçon-, chaque pelleteuse étant accompagnée par 2 (parfois 3) archéologues -ou en tout cas personnels liés aux sondages archéologiques- ce qui fait au total une bonne dizaine de personnes mobilisées par tronçon. Côté géotechnique, il y a souvent 2 foreuses par tronçon avec pour chaque foreuse 2 techniciens accompagnés parfois d’un ingénieur.

On notera également la présence régulière d’une personne d’Eurovia-Vinci et de son véhicule à proximité -voire sur- les chantiers archéologiques.

Les machines ont régulièrement besoin d’être ravitaillées pour fonctionner, aussi, on voit presque toujours un camion-réservoir d’eau à proximité des foreuses géo-techniques, quant aux pelleteuses archéologiques, elles sont ravitaillées en gasoil à proximité des chantiers (qui correspondent aux “zones de ravitaillement” sur les plans d’Arcos ?) tous les 2 jours, tôt le matin, car chaque pelleteuse consomme environ 700L en 48h !

Les archéologues disposent également, sur chaque tronçon, d’une base de vie professionnelle composée de plusieurs Algeco devant lesquels ils peuvent garer leurs véhicules. Des WC sont aussi à proximité de tous les chantiers de sondages.

Les arbres, bosquets, vergers, forêts n’ont pas encore été déboisés par Vinci avant les sondages archéologiques et géotechniques, dans un premier temps parce qu’il n’avait pas encore obtenu les autorisations pour le faire, et maintenant qu’il les a, sans doute parce que cette opération de déboisement rendrait particulièrement visible les dégâts du GCO sur le patrimoine naturel et soulèverait l’indignation. Toutefois, il est stipulé dans les plans d’Arcos que les déboisements devront être effectués avant mars 2017, il faut donc être vigilant ! Idem pour les zones de protection des espèces sauvages.

Durga-L.O

 

Voici un état des lieux de chaque tronçon au 1er février 2017 (avec mises à jour régulières), soit un peu plus de 2 mois après le début des travaux et probablement à 2 mois aussi de leur fin.

 

Tronçon 6 (au Nord du tracé) : du croisement autoroutier A4-A35 près de la Forêt de Krittwald, au Canal de la Marne au Rhin (Nord de Vendenheim). (Intervenants : Archéologie Alsace, Fondasol)

C’est là que les premiers sondages archéologiques ont démarré mi-novembre 2016. Faute d’autorisation, la Forêt de Krittwald n’avait pas pu être entamée à cette période, il reste donc une zone Sud de la Forêt à déboiser et à fouiller avant fin mars 2017.

Au 1er février, on pouvait encore voir les traces des tranchées archéologiques ouvertes en novembre/décembre puis refermées, et seule une foreuse située sur le pont au dessus de l’A35 en lisière de forêt était encore en action.

Voir nos archives des travaux concernant les tronçons 6 et 5 ici, ici, ici et .

Voir notre diaporama des lieux impactés des tronçons 6 et 5

 

DSC08067

Forage tronçon 6

DSC08072

DSC08108

Traces de diagnostics archéologiques dans les champs de chaque côté de l’A35, au niveau des futurs embranchements Nord du projet du GCO

DSC08081

DSC08088

Cette partie sud de la Forêt du Krittwald sera bientôt déboisée et fouillée par les pelleteuses avant la fin du mois de mars 2017

DSC08102

DSC08094

DSC08104

DSC08076

DSC08089

Au niveau de la cabane anti-GCO de Vendenheim, toujours sur le tronçon 6, on devine également des traces de tranchées de sondages archéologiques qui ont été rebouchées, grâce aux piquets rose fluo encore en place. Un panneau indique toujours que le chantier est interdit au public.

DSC08118

DSC08119

DSC08120

Pour la première fois, ce 1er février, nous avons vu, en face de la cabane anti-GCO de Vendenheim, de l’autre côté de la D263, là où étaient entreposés de hauts tas de graviers (peut-être depuis le chantier de la LGV ?) et là où passerait le viaduc du GCO, un bulldozer qui ajoutait des débris de béton au tas déjà existants. Ces travaux sont-ils liés de près ou de loin au GCO ? A vérifier… En tout cas, le travail a cessé quand le conducteur a vu que nous filmions.

DSC08122

 

 

Tronçon 5 : du Canal de la Marne au Rhin (Nord de Vendenheim) à la D31 (entre Pfettisheim et Pfulgriesheim). (Intervenants : INRAP, Fondasol)

Le nord du tronçon 5 a été diagnostiqué en novembre-décembre. Ainsi, comme pour le tronçon 6, le nord du tronçon 5 (Sud d’Eckwersheim, Nord et Est de Vendenheim) offre désormais un paysage de terres retournées où subsistent les traces de dents des pelleteuses notamment là où du blé avait été semé avant l’hiver.

Voir nos archives des travaux concernant les tronçons 6 et 5 ici, ici, ici et .

Voir nos diaporamas des lieux impactés des tronçons 6 et 5 ici et

 

DSC08124

Autour du château d’eau d’Eckwersheim, les terres diagnostiquées ont été labourées et seuls les piquets fluo sont restés en place

DSC08125

DSC08126

Toutefois, la base des archéologues est restée au pied du château d’eau entre Eckwersheim et Vendenheim (D226), même si les chantiers sont désormais au Sud du tronçon 5, près de Pfettisheim.

DSC08127

DSC08128

Traces de sondages archéologiques dans un champ de blé d’hiver, sur la D61 entre Vendenheim et Berstett.

 

Pour trouver des pelleteuses encore en action sur le tronçon 5, il faut prendre un chemin en partie goudronné au Nord de la D31, qui relie, à travers champs, Lampertheim à Pfettisheim. Là, 3 pelleteuses dont une pour sondages profonds, avancent en direction du sud du tronçon.

DSC08130

DSC08133

DSC08135

pelleteuse pour sondages profonds

DSC08137

DSC08136

DSC08132

DSC08141

D’ici la fin de la semaine ou début de semaine prochaine, les pelleteuses auront passé ces collines et rejoindront la D31, entre Pfettisheim et Pfulgriesheim, où se termine le tronçon 5.

 

Mise à jour du 06/02:

DSC08307

Pelleteuses en haut de la colline !

DSC08309

 

 

 

Tronçon 4 : De la D31, entre Pfettisheim et Pfulgriesheim, à la D41 (Est de Stutzheim). (Intervenants : Archéologie Alsace, Fondasol)

Les sondages archéologiques au sud de la D31 entre Pfettisheim et Pfulgriesheim ont eu lieu en décembre-janvier. Les sondages géotechniques sont eux toujours sur place, au niveau de la D31 et le long du Leisbach à l’Ouest de Pfulgriesheim. Sur les collines tout autour, on voit encore les traces des tranchées rebouchées, et sur la D64 de Pfulgriesheim à Offenheim, adossée à la déchetterie, la base de vie des archéologues est toujours là.

Voir nos archives des travaux concernant le tronçon 4

Voir nos diaporamas des lieux impactés du tronçon 4 ici et .

 

DSC08139

DSC08140

DSC08142

Au Sud de la D31 entre Pfettisheim et Pfulgriesheim, il ne reste plus que quelques piquets pour indiquer le lieux des sondages archéologiques de décembre 2016

DSC08143

Sondage géotechnique le long du Leisbach

DSC08012

Traces de sondages archéologiques rebouchés sur la colline au nord du Leisbach

 

Mise à jour au 06/02 :

DSC08296

DSC08293

DSC08310

DSC08311

 

DSC08146

Base des archéologues à l’arrière de la déchetterie (D64) à la sortie de Pfulgriesheim

 

Les chantiers en activité du tronçon 4 se situent sur les flancs de colline à l’Est (2 pelleteuses et une foreuse) et au Nord de Stutzheim (2 pelleteuses), en direction de la Souffel.

Nord de Stutzheim, vers la Souffel, 2 pelleteuses dont une pour sondages profonds, et une foreuse :

DSC08155

DSC08149

DSC08153

pelleteuse pour sondages profonds

DSC08152

DSC08150

Mise à jour au 06/02 :

DSC08302

DSC08297

DSC08304

DSC08303

 

 

Vu de Stutzheim (près de la cabane anti-GCO de Stutzheim-Offenheim): à l’arrière de la colline qui surplombe la Souffel, la même pelleteuse pour sondages profonds, une autre pelleteuse…et une voiture d’Eurovia.

DSC08164

DSC08198

DSC08166

DSC08165

la même pelleteuse pour sondages profonds, vue de la cabane anti-GCO de Stutzheim

 

Chantier vu de la D41 (direction Nord):

DSC08168

DSC08170

DSC08214

DSC08193

DSC08196

DSC08208

Mise à jour du 06/02:

DSC08290

foreuse sur place

DSC08292

2 camions de ravitaillement des pelleteuses en gasoil dont l’un est embourbé sur le bas-côté de la D41! (06/02 vers 14h)

 

 

 

Tronçon 3 : de la D41 à la D222 (entre Ittenheim et Achenheim). (Intervenants : INRAP, Fondasol)

Les travaux de sondages archéologiques ont commencé lundi dernier (30/01) au Nord du tronçon 3, en pleine zone du grand hamster. Même si les autorisations ministérielles et préfectorales sont signées pour intervenir sur cette zone de protection stricte, n’hésitez pas à aller inspecter les tranchées et à prendre en photo tout ce qui ressemblerait à un terrier !

Au Sud de la D41, 3 pelleteuses en action :

DSC08191

DSC08190

DSC08189

DSC08175

DSC08178

DSC08184

DSC08179

DSC08180

DSC08183

DSC08186

Mise à jour du 06/02 :

DSC08288

Les pelleteuses se dirigent plus au sud, vers la D228 :

DSC08284

DSC08285

Une nouvelle base des archéologues est implantée à l’angle de la N4 et de la D228, juste à côté d’un marchand de caravanes :

DSC08282

DSC08283

 

 

 

Tronçon 2 : de la D222 (entre Ittenheim et Achenheim) à la Bruche entre Ernolsheim et Kolbsheim. (Intervenants : Archéologie Alsace, Fondasol)

Les travaux de sondages archéologiques ont commencé mardi dernier (31/01) avec seulement 2 pelleteuses. La 3ème pelleteuse est peut-être ailleurs sur le tronçon… mais où ?

Voir nos diaporamas des lieux impactés du tronçon 2 ici, ici et .

 

DSC08222

DSC08223

DSC08227

DSC08229

DSC08234

DSC08236

DSC08238

DSC08239

DSC08242

DSC08247

Les vergers de Breuschwickersheim (au fond de l’image) seront à portée de pelleteuse ces prochains jours…

Mise à jour du 06/02 : Foreuse le long de la D222 (entre Ittenheim et Achenheim)

DSC08321

Les pelleteuses sont à l’entrée dans les vergers de Breuschwickersheim… !

DSC08332

DSC08333

DSC08328

DSC08327

DSC08337

DSC08341

Voiture Fondasol entre la D118 et le Muehlbach (sortie Breuschwickersheim au sud des vergers)

 

Tronçon 1 : de la Bruche (entre Ernolsheim et Kolbsheim), au nœud autoroutier A35-A352 situé au sud de Duttlenheim et Duppigheim. (Intervenants : INRAP, Fondasol)

Les sondages archéologiques ont commencé au Nord et au Sud du tronçon 1 fin janvier. Une pelleteuse avait été amenée au Nord du tronçon, près de la Bruche, et 2 autres dans la boucle autoroutière au Sud du tronçon. Les sondages archéologiques près de la Bruche étant terminés, les 3 pelleteuses étaient au travail ce 1er février au Sud du tronçon. Les sondages géotechniques d’abord Rue Denis Papin en pleine zone d’activité de Duttlenheim et à proximité de la base de vie des archéologues, ont remplacé les sondages archéologiques près de la Bruche.

DSC08249

Foreuse, rue de la Bruche à Ernolsheim

DSC08248

 

Dans le nœud autoroutier entre A35 et A352 : 3 pelleteuses en action.

DSC08258

DSC08252

DSC08254

DSC08262

DSC08257

DSC08267

DSC08264

Mise à jour du 06/02 : Une pelleteuse Eurovia a été amenée au sud du Bras de l’Altorfer, entre Duttlenheim et Duppigheim :

DSC08343

DSC08346

DSC08345

DSC08349

 

Durga-L.O

Similar posts
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]
  • Grève et manifestation des soignant.e... Grâce à la nouvelle mobilisation des salariées de Rhéna venue de la base, une nouvelle manifestation s’est tenue de la clinique privée au Nouvel Hôpital Civil au service des urgences. Pendant que les directions syndicales perdent leur temps au prétendu “Ségur de la Santé” du gouvernement, et gaspillent la combativité qui s’était traduite à Strasbourg [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.